Rénover sa maison : de quelles aides peut-on bénéficier ?

La subvention de l’ANAH

Dans le cadre du programme « Habiter mieux », l’ANAH octroie des aides aux propriétaires d’un logement vieux de 15 ans au moins. En plus de ce critère lié au bien immobilier, le bénéficiaire doit justifier que ses revenus n’excèdent pas un plafond. Les fonds alloués, qui peuvent aller jusqu’à 10.000 €, couvrent tout au plus 50% du montant des travaux de rénovation. Pour compléter ce fonds, vous pouvez recevoir une aide complémentaire allouée par votre Conseil régional ou votre communauté de communes. Les travaux dont il est question sont censés réduire de 25% au moins votre consommation énergétique. Une liste des travaux éligibles est disponible sur le site de l’ANAH.

Pour bénéficier de l’offre, vous devez adresser votre demande à l’ANAH. Vous pouvez recourir aux prestations d’un opérateur spécialisé pour constituer votre dossier. Les pièces versées justifient entre autres vos ressources, le devis et le détail des travaux.

Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE

Si vous envisagez d’améliorer l’isolation thermique de votre logement, d’installer des chaudières à micro-cogénération ou d’utiliser une source d’énergie renouvelable pour produire l’eau chaude sanitaire, vous pouvez solliciter un CITE. Cette liste des travaux éligibles n’est pas exhaustive. Les travaux de rénovation concernés consistent à installer des équipements qui fonctionnent à l’énergie renouvelable. Si votre dossier est reçu, vous bénéficiez d’un taux de réduction d’impôt de 30%.

Pour être bénéficiaire du CITE, le devis des travaux ne doit pas excéder 8.000 € si vous êtes seul, et 16.000 € si vous êtes en couple. Le crédit d’impôt accordé est calculé sur la base des dépenses éligibles. Le CITE est compatible avec d’autres aides et subventions. Dans le cas où vous recevez une aide publique, le calcul se fait à l’exclusion de cette subvention.

Pour tout décrypter, le guide en ligne des aides financières 2015

En plus des subventions de l’ANAH et du CITE, vous pouvez compter sur d’autres aides pour mener à bien le projet de rénovation de votre logement. Afin de vous aider à décrypter les nuances entre ces différentes aides et de vous adresser à l’organisme qui correspond aux travaux envisagés, les pouvoirs publics ont sorti un guide en ligne disponible sur le site Service-public.fr. Y sont mentionnées, entre autres informations, les conditions requises pour bénéficier d’un éco-prêt à taux zéro, d’une exonération de la taxe foncière ou des aides des collectivités territoriales.

 

Rénover sa maison : de quelles aides peut-on bénéficier ?

Pour pouvoir entreprendre des travaux de rénovation de sa maison, il faut avoir de l’argent. Parfois une somme dont on ne dispose pas du tout. Heureusement, il existe des aides qui permettent de financer une partie des travaux. Découvrez lesquelles.

Les tendances

Si les grands traders et autres acteurs de la finance connaissent exactement la fiscalité qui s’applique aux valeurs mobilières, les petits porteurs (...)

> Fiscalité boursière : comment...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Comment éviter les erreurs de débutant sur le Forex