L’assurance vie : un placement toujours avantageux

Assurance vie : définition et principes

L’assurance vie peut être définie comme un contrat par lequel l’assureur s’engage à verser un capital ou une rente à une personne moyennant le versement d’une prime. Avec ce type de placement financier, le souscripteur a la possibilité d’épargner de l’argent en vue de le transmettre à un bénéficiaire au terme du contrat, ou lorsqu’un évènement lié à l’assuré intervient, à savoir sa survie ou son décès.

En cas de survie, le souscripteur reste le bénéficiaire des fonds. Il récupèrera ainsi le capital et les intérêts qui découlent de l’épargne. En cas de décès, le contrat sera bien évidemment dénoué. Le capital et les intérêts seront reversés cette fois-ci aux bénéficiaires préalablement définis par le souscripteur.

L’assurance vie, un placement rentable

Malgré la tendance à la baisse des taux depuis déjà plusieurs années, l’assurance vie reste une solution d’épargne à la fois fiable, sécurisée et surtout rentable par rapport aux autres produits comme le Livret de développement durable, le Livret A ou le PEL.

Toujours d’après les données recueillies par la Fédération française de l’Assurance, le taux de rendement de l’assurance vie constaté en 2020 s’établit aux alentours de 1,10 et 1,15 %. Bien évidemment, tous les fonds euro ne se valent pas et ce chiffre varie d’un établissement financier à un autre.

En général, les banques ainsi que les assureurs traditionnels peinent à dépasser 1,5 % alors que d’autres établissements sont parfaitement en mesure de dépasser les 3 % nets de frais d’après les recherches effectuées sur un comparateur d’assurance-vie. La performance moyenne sur 3 ans est de 8 %, contre 15 % sur 5 ans et 25 % sur 8 ans.

Un capital disponible à tout moment

La disponibilité du capital à tout moment est l’un des principaux avantages de l’assurance vie. Sur ce type de placement, l’épargne, c’est-à-dire le capital ainsi que les intérêts ne sont pas bloqués et restent à la disposition du souscripteur tout au long du contrat.

Si vous avez soudainement besoin de liquidités pour un projet en particulier, vous avez la possibilité de demander un rachat. Deux formules s’offrent à vous :

- un rachat partiel portant uniquement sur une partie de la valeur du contrat,
- un rachat total durant lequel vous récupérez l’intégralité des fonds, sans perdre l’antériorité fiscale de votre placement.

Une fiscalité avantageuse pour l’assurance vie

Le système d’imposition est dégressif au fil des années. Avec un contrat à durée fixe, vous bénéficiez d’une exonération fiscale après 8 ans. Au-delà de cette date d’anniversaire, les plus-values seront en partie exonérées d’impôts.

Concrètement, une imposition de 7,5 % au titre du Prélèvement forfaitaire unique s’applique sur les plus-values réalisées, après un abattement annuel pouvant aller jusqu’à 4600 euros pour une personne seule et 9200 euros pour un couple.

 

L’assurance vie : un placement toujours avantageux

D’après les chiffres de la Fédération française de l'assurance, l’assurance vie est aujourd’hui considérée comme le premier moyen d’épargne en France. Si vous hésitez à vous lancer dans ce type de placement, sachez que ce produit d’épargne est une formule aux multiples avantages. Découvrez tous ses atouts !

Les tendances

La plupart des places financières de la planète se trouvent actuellement dans la tourmente. Les investisseurs se protègent et suspendent (...)

> Bourse : des astuces pour (...)...
Assurances-vie : seul le capital est garanti

Assurances-vie : seul le capital est garanti

L’assurance-vie a de nouveau la côte mais le placement favori des Français est plus incertain que jamais. En effet bien que le capital soit garanti, (...)

> Assurances-vie : seul le (...)...
 Obligations d’État et assurance vie, pas pour mon épargne !

Obligations d’État et assurance vie, pas pour mon épargne !

L’épargne en assurance vie et en obligations d’Etat est en péril. Quelques explications.

> Obligations d’État et assurance...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage