Frais bancaires : comment les comprendre plus facilement ?

Les frais bancaires les plus courants

La plupart des consommateurs ne parviennent pas à décrypter les tarifs bancaires. Une étude réalisée par le CCSF (Comité consultatif du secteur financier) en 2014 auprès de 123 établissements a démontré que ceux-ci appliquent 552 barèmes différents. Pour que les clients puissent mieux les lire, une nouvelle loi instaurée en 2014 oblige les banques à attribuer une dénomination commune et plus simple aux frais qui figurent sur leurs brochures.

Depuis la mise en œuvre de cette loi, les particuliers sont en mesure de faire une comparaison des prix sur les postes de frais les plus utilisés sur leur compte, à savoir :
- Les abonnements Internet,
- Les cotisations sur les cartes bancaires à débit différé ou immédiat,
- Les cartes de paiement faisant l’objet d’une autorisation systématique,
- Le coût des alertes par SMS,
- Les tarifs relatifs aux virements SEPA et aux prélèvements,
- Les commissions d’intervention,
- Le montant de l’assurance pour vol ou perte de chèques ou de cartes bancaires,
- Les tarifs pour les retraits en euros
- Les frais liés à la tenue de compte.

Une grande disparité d’une banque à l’autre

Vers le début de l’année, les banques sont tenues d’adresser à leurs clients un récapitulatif des frais débités sur leur compte au cours du précédent exercice ainsi que leurs nouveaux tarifs. Les commissions d’intervention liées aux virements, aux rejets de chèque et aux découverts sont également plafonnées à 8€ par opération, le montant maximum pouvant être perçu sur le compte d’un client étant de 80€ par mois. Ces frais sont réduits de moitié pour les consommateurs jugés « fragiles ».

Grâce à ces notions, vous pouvez désormais comprendre plus facilement les frais bancaires. Dans le cas où vous estimez que les vôtres sont trop onéreux, rien ne vous empêche de changer d’établissement. Une étude réalisée en janvier 2015 par Le Monde et Choisir-ma-banque.com a révélé que ces frais s’élèvent en moyenne à 188€. Toutefois, les enquêteurs ont décelé une importante disparité pour un même profil. À titre d’exemple, au cours d’une année, un cadre paie entre 40 et 491 euros de frais bancaires en fonction de l’enseigne où est domicilié son compte.

 

Frais bancaires : comment les comprendre plus facilement ?

Vous voulez comparer les tarifs bancaires pour mieux choisir l’établissement où vous placerez votre argent. Ils sont toutefois trop complexes et vous aimeriez savoir comment faire pour les comprendre plus facilement.

Les tendances

Après l’embellie constatée en 2010, les observateurs pressentent un revirement de la situation dans le secteur immobilier. Dans cet article, nous (...)

> La crise boursière pourrait-ell...
La fraude à la carte bancaire augmente

La fraude à la carte bancaire augmente

Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des cartes, les transactions frauduleuses à la carte de paiement ont connu une légère hausse (...)

> La fraude à la carte bancaire...
Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

D’après les chiffres communiqués par la Banque Centrale Européenne, le nombre de faux billets en euros saisis est en forte hausse. Pour le premier (...)

> Faux billets : une hausse (...)...
Comment éviter les erreurs de débutant sur le Forex