Découvert bancaire : la facture risque d’être salée

Une tentation de consommer davantage

En raison de la crise, le découvert bancaire est devenu une habitude pour un Français sur cinq. Le pourcentage atteint même 30% chez les personnes âgées de 35 à 49 ans. Les femmes se retrouvent le plus souvent dans ce contexte par rapport aux hommes (25% contre 18%). Depuis que certaines banques autorisent un découvert jusqu’à un certain plancher, nombreux sont ceux qui ne s’imposent plus des limites lorsque leur compte est déjà à sec. Ainsi, 66% des Français dépassent au moins une fois le seuil admis pour leur découvert.

Certes le « découvert autorisé » est parfois arrangeant et permet de disposer d’un peu de liquide en cas de coup dur, mais il incite à la tentation de consommer davantage. Les personnes qui sont habituées à être à découvert s’exposent toutefois à un risque : celui de dépenser plus que le montant fixé par la banque. Cela pourrait leur revenir cher, car elles doivent rembourser la somme due à des taux d’intérêt élevés, dépassant souvent 10%.

240 euros en moyenne par an

En marge des agios, il faut également tenir compte d’autres frais, tels que les commissions d’intervention, le coût de l’envoi de la lettre informant le client qu’il a dépassé son découvert. L’addition peut être lourde sur le relevé mensuel. Leur compte est débité de 240 euros par an au titre des frais bancaires. Cette somme n’est pas négligeable pour les ménages qui ont un budget serré. Ce chiffre n’est qu’une moyenne, les frais bancaires pouvant être très importants pour certains particuliers qui dépassent largement et de manière itérative leur découvert autorisé.

Afin de limiter les pratiques abusives de certains établissements bancaires, le gouvernement a instauré en 2014 une loi sur le plafonnement des frais liés à de tels actes. Les frais bancaires sont limités à 8 euros par opération et à 80 euros mensuels. Ces chiffres sont réduits à 4 euros par acte et 20 euros par mois pour les personnes les moins aisées. En tout cas, il est conseillé aux particuliers de n’utiliser le découvert autorisé qu’à titre occasionnel, pour une dépense importante imprévue par exemple.

 

Découvert bancaire : la facture risque d’être salée

Le découvert bancaire est devenu une situation banale pour 21% des Français. Ils se retrouvent dans le rouge au moins une fois par mois. La facture risque pourtant d’être salée !

Les tendances

Suivre les cours de l’or en direct, sur un graphisme dynamique qui vous permet de choisir la durée, de vor l’historique du cour de l’or sur (...)

> cours de l’or en temps réel...
Intel essuie sa première perte depuis sa création

Intel essuie sa première perte depuis sa création

Le groupe informatique Intel, spécialiste de production des microprocesseurs, vient de publier les résultats du second trimestre de cette année. (...)

> Intel essuie sa première (...)...
Crise mondiale : Le FMI prévoit une allocation de 250 milliards de dollars à ses membres

Crise mondiale : Le FMI prévoit une allocation de 250 milliards de dollars à ses membres

Face à la crise financière mondiale, le FMI a annoncé une mesure non utilisée depuis 30 ans : allouer 250 milliards de dollars de droits de tirage (...)

> Crise mondiale : Le FMI (...)...
Comment éviter les erreurs de débutant sur le Forex