Immobilier : les Russes se font plus rares à Courchevel

Un contexte logique

Les fluctuations des changes ont un impact sur les comportements financiers. Les acheteurs russes qui avaient entraîné une flambée des prix des biens immobiliers dans certaines localités ne sont plus très nombreux à investir en Hexagone. Le contexte est tout à fait logique puisqu’en décembre 2013, leur monnaie nationale s’est dépréciée de 100% par rapport à l’euro comparé à la même époque de 2012. Cette raréfaction des investisseurs russes a été constatée depuis le début de la crise en Ukraine.

Les importantes transactions sur les marchés sont aujourd’hui quasiment nulles. Courchevel en est un exemple flagrant. Il y a quelques années, les acheteurs (venant surtout du pays des Tsars) étaient prêts à payer au prix fort un chalet ancien nécessitant une entière reconstruction et un agrandissement. Ils brillent maintenant par leur absence. À l’encontre des Parisiens, ceux qui proposent des biens à vendre dans cette station d’hiver ne semblent pas encore avoir pris conscience de la conjoncture et continuent à afficher des prix très élevés.

Les prévisions des experts

Pour cette année 2015, les experts du secteur immobilier misent sur le fléchissement de l’euro par rapport au dollar. L’économie américaine entame un bon redémarrage et dépasse largement celle de l’Europe. De ce fait, les professionnels s’attendent à un retour des Américains sur le marché immobilier de l’Hexagone. Certains opérateurs français travaillent maintenant en étroite collaboration avec leurs homologues américains pour proposer des biens immobiliers construits en France aux clients d’outre-Atlantique et des biens localisés aux États-Unis aux éventuels investisseurs français.

Comme le dollar s’est apprécié par rapport à l’euro, nombreux sont les Américains qui sont tentés par l’achat de propriété dans le sud de l’Hexagone, endroit privilégié par les habitants du pays de l’Oncle Sam, ainsi qu’à Paris. Les marchés des stations de montagne risquent d’être délaissés puisque ces investisseurs s’intéressent surtout à la capitale, à la Côte d’Azur et à la Provence. Les experts ne se font aucune illusion : la flambée des prix à Courchevel appartient désormais au passé !

 

Immobilier : les Russes se font plus rares à Courchevel

Au cours de ces dernières années, les investisseurs venus de l’est de l’Europe ont fait flamber les prix de l’immobilier à Courchevel. Depuis la forte dépréciation du rouble, les Russes se font plus rares. Les professionnels du secteur espèrent que l’embellie du dollar incitera les Américains à revenir sur le marché français en 2015.

Les tendances

NYSE Euronext regroupe plusieurs indices boursiers européens et est détenu par la Bourse de New York. Il s’agit de la plus grande plateforme (...)

> NYSE Euronext concurrencé (...)...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Comment éviter les erreurs de débutant sur le Forex