immobilier en crise ?

l’immobilier vers la crise ?

La situation en France n’est pas la même que pour les Etats-Unis puisqu’il n’y a pas ces systèmes de crédits relais, qu’on ne peut pas emprunter quand on n’a pas les moyens de rembourser.

On a pas le même système de crédit, on a pas non plus un stock aussi important qu’aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis, vous avez 10 maisons à vendre pour un acquéreur, or en France, on est en pénurie d’appartement. On est cruellement, et surtout en Ile-de-France, en manque de maisons et d’appartements.

Est-ce que le marché immobilier a atteint un palier, la partie haute du prix ?

Oui, aujourd’hui nous sommes à un sommet au niveau de l’immobilier. D’ailleurs en 2006, il n’y a pas eu de baisse de prix, mais simplement il y a eu un ralentaissement de la hausse ; les prix ont augmenté de l’ordre de 10%, ce qui est tout de même beaucoup.

Voir la video immobilier en crise

Quand on voit qu’un gros groupe comme l’Américan, se retire du marché français, est-ce que ça ne risque pas tout de même de peser un petit peu, car si ils vendent, certes à des institutionnels, 5.000 euros le mètre carré, c’est très en-dessous des prix actuels ?

Oui, mais quand on vend un paquet d’immeubles, on le vent toujours moins cher que quand on vend un appartement. Donc, 5.000 euros le mètre carré, c’est peut-être 30% de moins que les prix du marché, mais c’est vendu à un institutionnel, à une banque en totalité.

Un bon investissement aujourd’hui à Paris, dans un quartier comme celui où a investi Westbrook, c’est combien au mètre carré ?

A Paris, c’est 5.700 euros le mètre carré et l’arrondissement le plus cher étant le 6ème, à 8.800 euros le mètre carré.

Vaut-il mieux investir à Paris ou en province quand on a de l’argent à placer ?

on investit où on peut, en fonction de ses moyens, en fonctions des prêts qu’on peut obtenir, des aides qu’on peut avoir avec des prêts à taux 0, mais si on peut acheter, il faut acheter.

voir la vidéo immobilier vers la baisse

immobilier vers la baisse

Les prix ont doublé au cours des 7 dernières années. Les agents immobilité ont constaté que lorsqu’ils passent des annonces, il y a de moins en moins d’appels, les gens réagissent beaucoup moins, moins de clients qui viennent en agence, les délais de transaction se rallongent. Avant, un bien immobilier était vendu en 15 jours et 2 mois maximum, maintenant il faut compter 3 mois voire plus. Ce sont ces impressions qui montrent que les prix ont atteint un pic, et qu’on peut difficilement aller a-delà.

Est-ce que ça veut dire que les gens qui ont acheté dans les 2 ou 3 dernières années ont fait de mauvaises affaires ?

Pas forcément, car s’ils ont acheté dans des quartiers bien cotés, des appartements bien situés, c’est-à-dire en étages, pas en rez-de-chaussée, pas au premier étage, pas au dernier étage avec ascenseur, un appartement à l’abri de nuisances, ils n’ont pas forcément fait une mauvaise affaire. Mais c’est vrai qu’aujourd’hui les prix sont à un niveau très élevé, et avant d’acheter, il faut être extremement vigilant sur tous ces critères de qualité.

Pour résumer, il faut mieux avoir acheté dans le 16èmes arrondissement de Paris plutôt que dans le 20ème. Le 16ème, en cas de retournement du marché, c’est une valeur sure, les prix descendront moins vite, car si le marché se retourne, les gens deviennent beaucoup plus sélectifs et vont vers les produits les plus attrayants.

 

immobilier en crise ?

quand on vend un paquet d'immeubles, on le vent toujours moins cher que quand on vend un appartement. Donc, 5.000 euros le mètre carré, c'est peut-être 30% de moins que les prix du marché, mais c'est vendu à un institutionnel, à une banque en totalité.

Les tendances

La crise dans la zone euro influe immanquablement sur les marchés boursiers européens. Elle a également des conséquences assez fâcheuses à travers le (...)

> Bourse : l’atmosphère est (...)...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Comment éviter les erreurs de débutant sur le Forex