Métropoles attractives : Paris retrouve sa troisième place

Trois critères

KMPG a réalisé une nouvelle étude sur les métropoles les plus prisées des investisseurs et les résultats de l’enquête confirment que Paris a retrouvé tout son intérêt au regard des importantes sociétés de la planète. La capitale française effectue ainsi un retour sur le devant de la scène économique mondiale. Elle se hisse au troisième rang des grandes villes qui séduisent les dirigeants d’entreprises. Elle a progressé de deux places sur une année, mais n’est pas encore parvenue à détrôner New York et Londres.

L’étude a porté sur trois critères, à savoir l’attractivité, l’image et le potentiel à 3 ans et l’enquête a été menée auprès de plus de 500 dirigeants de sociétés internationales. Sur le premier critère (l’attractivité actuelle), Paris a gagné 6 places par rapport à l’année dernière. Elle passe de la 9e à la 3e place, dépassant notamment São Paulo, Shanghaï et Singapour. En ce qui concerne l’image, la capitale française se retrouve également à la 3e marche du podium. Les investisseurs du Golfe Persique lui attribuent même la 2nde position derrière Dubaï.

Les facteurs ayant favorisé ce rebondissement

Sur le chapitre de la potentialité sur les trois prochaines années, Paris se trouve au 4e rang des métropoles dont l’attractivité va augmenter aux yeux des investisseurs qui éprouvent de plus en plus confiance envers la capitale française. Selon les auteurs de l’étude, plusieurs facteurs sont à l’origine de ce rebondissement de Paris dans le classement des métropoles les plus attractives. Ils relèvent en premier lieu le décrochage de l’attractivité des plus grandes villes des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine), à l’exemple de São Paulo, Pékin et Shanghaï qui ont lourdement plongé.

Par ailleurs, les investisseurs internationaux sont séduits par le projet du Grand Paris. Toutefois, il reste encore beaucoup à faire pour qu’il soit traduit en opportunités concrètes. En tout cas, la plupart des grandes entreprises estiment que ce plan contribuera à accélérer l’attractivité de la capitale française. Les investisseurs sont attirés par la qualité de vie parisienne, mais la fiscalité, les coûts salariaux et la cherté de l’immobilier d’entreprise représentent des facteurs de blocage à son attractivité.

 

Métropoles attractives : Paris retrouve sa troisième place

L’image de Paris s’est améliorée auprès des investisseurs internationaux. La capitale française retrouve sa troisième place parmi les métropoles les plus attractives du globe sur le plan économique.

Les tendances

Wall Street Le temple de la Finance… Et de la spéculation. Depuis deux siècles, les crises s’y succèdent, précipitant le monde au bord de (...)

> L’incroyable histoire de (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Comment éviter les erreurs de débutant sur le Forex