Consommation : les programmes de fidélité sont encore loin d’être satisfaisants

Pas de stratégie adaptée

Comme la concurrence devient de plus en plus vive, les magasins réels et les boutiques en ligne proposent des programmes de fidélité. Cette solution leur permet de conserver la clientèle déjà acquise et d’attirer une nouvelle marge d’acheteurs pour assurer le développement de leurs activités. Cette pratique consiste, entre autres, à soumettre par e-mail des offres promotionnelles aux consommateurs qui viennent de faire un achat en ligne ou qui ont juste consulté un site marchand.

À part certaines grandes enseignes qui mettent en œuvre une stratégie bien rodée dans ce sens, ces programmes de fidélité ne répondent pas vraiment aux attentes de la clientèle. L’étude a démontré que seulement 11% de ces offres proposent de récompenser les consommateurs en fonction de la quantité des achats qu’ils ont effectués auprès du magasin en leur accordant par exemple une remise ciblée. Beaucoup reste encore à faire.

Des lacunes à combler

Pourtant, avec l’évolution de la technologie, les magasins et les cybermarchands disposent d’un large panel de techniques qui leur permettraient de stimuler les consommateurs. Ainsi, un client qui vient de commander une machine à café sur un site aimerait bien qu’on lui propose des filtres pour l’appareil, du café ou encore un produit nettoyant anticalcaire. De cette manière, il ne perdrait plus de temps à surfer sur la toile pour compléter son approvisionnement.

Nombreux sont ceux qui reçoivent par SMS des offres promotionnelles, mais seulement 25% d’entre elles proposent aux destinataires d’acheter directement en ligne, via leur mobile, le produit ou le service suggéré. Pour la marge restante, les consommateurs intéressés doivent se déplacer auprès du magasin. À cela s’ajoute parfois une mauvaise comptabilisation des points de fidélité qui irrite les clients concernés. Pour pallier à ces lacunes, certains enseignes et réseaux recourent à des outils spécifiques pour améliorer la gestion de leurs relations avec la clientèle. Ils utilisent des logiciels pour mieux organiser leurs campagnes publicitaires ou leurs programmes de fidélité. D’autres font même appel aux services d’experts en marketing pour peaufiner leur stratégie commerciale.

 

Consommation : les programmes de fidélité sont encore loin d’être satisfaisants

De nombreuses enseignes proposent régulièrement des offres promotionnelles dans le but de fidéliser leurs clients. Une étude effectuée sur la toile par un cabinet de consultance a toutefois révélé que ces programmes de fidélité sont encore loin de répondre aux attentes de la clientèle. Explications.

Les tendances

De plus en plus de particuliers optent pour un investissement en Bourse pour placer leur argent. Vous hésitez encore à sauter le pas ? Voici ce (...)

> Investir en bourse : pourquoi...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Comment éviter les erreurs de débutant sur le Forex