Tour d’horizon des différents types de crédits

La souscription à un crédit, une pratique largement répandue

Contracter un crédit est aujourd’hui chose courante. Face à une hausse croissante du niveau de vie et à l’accroissement des besoins en matière de consommation, l’emprunt reste parfois la seule solution pour s’approprier un bien plus rapidement. En effet, les salaires sont souvent loin d’être suffisants pour permettre à tout un chacun d’investir dans le domaine de l’immobilier ou encore pour se procurer une nouvelle voiture. Si vous vous trouvez dans une telle situation, sachez qu’il existe tout un panel de crédits susceptibles de résoudre votre problème. Grâce à ce système de financement, il est possible de bénéficier d’un emprunt conforme à votre besoin et dont le remboursement ne vous conduira pas vers le surendettement.

Toutefois, avant de vous lancer dans cette aventure, prenez soin de calculer votre capacité d’emprunt. Sans cette donnée, votre démarche est vouée à l’échec. Cela vous permettra de mieux gérer vos remboursements, vous évitant ainsi des pénalités de retard ou autres formes de sanctions. Sachez que la répétition des retards de remboursement est souvent à l’origine de sanctions sévères comme les interdits bancaires. Le calcul de la capacité d’emprunt est simple, il suffit d’évaluer la totalité de vos revenus mensuels et d’en déduire vos dépenses habituelles comme le loyer, l’essence, la nourriture et les autres factures. La somme qui vous reste correspond alors à votre capacité de remboursement. Si vous n’êtes pas très habile en matière de calculs, différents sites Internet mettent à votre disposition des outils faciles à utiliser pour connaître votre capacité réelle d’emprunt.

A chaque besoin, un crédit adapté

Il est indispensable de faire la différence entre les multiples offres de crédits présentes sur le marché. Ceci doit s’effectuer en fonction de votre besoin. Le crédit le plus facile à contracter demeure le crédit à la consommation. Comme son nom l’indique, cette forme d’emprunt est libre, vous pouvez utiliser l’argent obtenu auprès de l’organisme préteur comme bon vous semble. Avec le fonds ainsi obtenu, vous êtes libre de vous procurer une nouvelle voiture, de vous acheter de nouveaux appareils électroménagers ou encore d’offrir à votre compagne un séjour dans un établissement de luxe. Faites toutefois attention aux dépenses inutiles, car vous devez encore rembourser votre emprunt, et les taux d’intérêts de ces crédits sont souvent exorbitants !

Si votre projet d’investissement concerne un bien en particulier, optez plutôt pour une solution spécifique comme le crédit immobilier ou encore l’emprunt voiture. Dans les deux cas, le financement est destiné à l’acquisition d’un bien particulier. Vous devez donc fournir une pièce justificative à votre organisme emprunteur une fois l’achat effectué. Dans ce genre d’investissement, les taux d’intérêts diffèrent en fonction de la nature du contrat et selon le créancier. C’est pourquoi il est recommandé d’effectuer des comparaisons entre les différentes offres existantes notamment sur Internet pour vous permettre de trouver l’organisme emprunteur le plus intéressant pour votre projet.

 

Tour d’horizon des différents types de crédits

Vos moyens sont insuffisants, pourtant vous voulez acheter des biens ou encore investir dans l’immobilier ? Ne vous désespérez pas et optez pour un emprunt conforme à vos besoins.

Les tendances

Les résultats financiers de l’avionneur américain Boeing sont mis à mal suite au retard dans la livraison de son Boeing 787 Dreamliner. Les critiques (...)

> Le retard de livraison du (...)...
Crédit immobilier, le prêt à taux zéro

Crédit immobilier, le prêt à taux zéro

Grande vedette des crédits immobiliers, le prêt à taux zéro vise à faciliter l’achat d’une résidence principale. Découvrez les principes de (...)

> Crédit immobilier, le prêt (...)...
Investissement immobilier : les lois de défiscalisation aménagées

Investissement immobilier : les lois de défiscalisation aménagées

Afin de faciliter l’accession à la propriété, le gouvernement français encourage régulièrement les investisseurs à travers la mise à jour de certaines (...)

> Investissement immobilier (...)...
Avis d'expert : Urgence : la conformité SEPA. Mais après ?