BNP Paribas choisit le moment opportun pour rembourser.

BNP Paribas la première à sortir la tête hors de l’eau.

En avance sur ses prévisions initiales, BNP Paribas va rembourser l’Etat en octobre. La décision a été prise lors d’une réunion du conseil d’administration qui s’est tenue le 25 septembre dernier. Alors que la banque française pronostiquait pouvoir procéder au remboursement du prêt vers le début de l’année 2010, elle va pouvoir restituer les 5,1 milliards d’euros versés par l’Etat le 1er mars pour la préserver d’un éventuel déclin face à la crise économique. Pour ce faire, elle va augmenter son capital de 4,3 milliards d’euros.

Sept mois après le jour de la signature du contrat, la banque redore ainsi son blason en montrant sa force en dépit de la crise qui a frappé le monde de la finance. En remboursant avant 2010, la banque se défait ainsi du contrôle de l’Etat sur 15 % de son capital mais verse par contre 226 millions d’euros à l’emprunteur comme rémunération. Cette somme sera en fait versée directement au budget de l’Etat. Baudoin Prot, le directeur général de BNP Paribas estime ce chiffre déjà assez conséquent pour une période de seulement 7 mois. Le moment a été jugé idéal pour rendre ce qui a été emprunté.

La BNP Paribas est confiante.

En commençant le remboursement à partir de 2009, la banque française est épargnée d’une plus-value pour l’Etat estimée à quelques 5 milliards d’euros. Les actions de l’Etat seront restituées à seulement 27,2 euros contre 56,7 euros au cours actuel (clôture des cours le lundi 28 septembre). Baudoin Prot a par ailleurs affirmé qu’aucune raison particulière n’a incité BNP Paribas à anticiper le remboursement. Le contexte du marché est estimé propice. Les investisseurs commencent à retrouver confiance. De plus, une décision a été prise lors de la réunion du G20 à Pittsburgh concernant les fonds propres des banques, et la banque sera en mesure d’établir un ratio de fonds propres de 9,1 % quand l’augmentation du capital sera effective.

En outre, un chiffre très significatif s’inscrit aux résultats de la banque pour ce premier semestre de l’année 2009, à savoir 3,2 milliards d’euros de bénéfices. Seulement au deuxième trimestre, BNP Paribas a enregistré un profit de 1,604 milliards d’euros soit une augmentation de 6,6 %, malgré la santé précaire de l’économie. La banque reste ainsi très confiante dans ses démarches. Quant à son engagement vis-à-vis de l’Etat relatif aux bonus des traders, M. Prot confirme que BNP Paribas l’honorera.

 

BNP Paribas choisit le moment opportun pour rembourser.

BNP Paribas va augmenter son capital de 4,3 milliards d’euros pour pouvoir rembourser l’Etat français. BNP Paribas sera donc la première banque à restituer le prêt octroyé par l’Etat pour préserver les banques de la crise économique.

Les tendances

Les actions des plus importantes entreprises qui interviennent dans le secteur nucléaire ne cessent de fluctuer à la baisse au cours de ces (...)

> Bourse : les valeurs nucléaire...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage