Controlez vos compte assurez le suivi de vos chèques

Contrôlez vos comptes : assurez le suivi du chéquier et évitez des frais de découvert

Assurez le suivi et l’équilibre d’un chéquier est facile si vous suivez ces démarches et directives simples. Y compris des conseils pour éviter le manque de provisions et les frais de découvert.

La simple vue du relevé bancaire mensuel dans la boite aux lettres peut faire monter la pression artérielle de n’importe qui. Tenir le bilan d’un chéquier peut être frustrant, c’est le moins que l’on puisse dire. Il serait très facile d’éviter de rééquilibrer le chéquier chaque mois, mais il se peut qu’une erreur passe inaperçue avant qu’on vous notifie des frais de découvert. En plus d’être taxé par votre banque, vous pourriez surement l’être aussi par le marchand qui a accepté votre chèque. Si plusieurs chèques s’accumulent, vous pourriez être frappé par des frais de service et des amendes. Vous pouvez éviter cela. Contrôler votre chéquier et éviter des frais de découvert est plus facile que vous ne le pensez. Vous aurez l’esprit tranquille et un compte précis de vos finances.

Sortez votre calculette et commencez par faire le bilan de votre chéquier en prenant note du bilan de clôture sur le haut de page de votre relevé bancaire. Marquez les chiffres sur un bout de papier.

Ensuite comparez votre relevé bancaire à votre chéquier et inscrivez tout dépôt que vous auriez fait et qui ne figure pas sur le relevé. Il serait judicieux aussi de parcourir les dépôts dont vous avez été crédités et de s’assurer que les chiffres ont été relevés correctement. Toujours conserver les attestations de versement comme référence dans le cas où vos comptes ne correspondraient pas à ceux de la banque. Les banques peuvent faire des erreurs. Vous pouvez vous aider d’un marqueur pour souligner les montants vérifiés et ceux qui sont corrects. Ajoutez les versements ou dépôts non crédités sur le relevé au solde sur la première page. Calculez le total et inscrivez ce chiffre sur le bout de papier aussi.

Maintenant il vous faut comparer votre relevé bancaire aux comptes sur votre chéquier pour trouver les chèques ou les débits qui manquent. Inscrivez les montants des chèques et débits et faites-en la somme. Soustraire cette somme obtenue du premier total que vous aviez en ajoutant les dépôts non crédités au solde final du relevé. N’oubliez pas de marquer et de soustraire tous frais de service ou bancaires dans votre résultat du chéquier. Assurez-vous également de soustraire toutes les transactions faites au guichet automatique. Le bilan calculé devrait correspondre au bilan de votre chéquier maintenant. Si ce n’est pas le cas, vous devriez comparer les montants et débits du chéquier avec ceux du relevé.

Pour éviter de parcourir encore le relevé et le chéquier après tous les calculs finaux, il serait bon de voir les montants au préalable. Ce qui est vrai surtout si vous avez un grand nombre de débits et de dépôts chaque mois. Plus vous avez de transactions plus il y a de marge pour l’erreur. Ceci est plus facile avec un marqueur. Comparez les sommes des chèques aux débits sur votre chéquier et soulignez ce qui est correct. Encerclez les sommes qui ne correspondent pas et apportez des corrections et des notes expliquant chaque détail dans le résultat du chéquier. Si vous trouvez des erreurs calculez de nouveau le total. S’il n y a pas d’autres erreurs, les chiffres actuels devraient correspondre aux chiffres finaux du résultat de votre chéquier. Sinon vous devrez soustraire tous les débits et ajouter tous les dépôts dans votre chéquier. Souvent les chiffres ne correspondent pas à cause d’erreurs de calcul.

Pour vous protéger de frais de découvert élevés, demandez à votre banque de vous offrir une ligne de crédit pour protéger votre compte-chèques. C’est un outil versatile qui vous permettra de contrôler vos finances. Non seulement il vous protègera de frais de découvert élevés, mais vous pourrez emprunter de l’argent en cas de besoin dans les limites d’un crédit prédéterminé. Des frais de service sont normalement prélevés pour accorder une avance sur votre compte-chèques ainsi qu’un taux de pourcentage annuel. Un paiement automatique comprenant les intérêts se fait à une date spécifique de chaque mois. Le solde peut être payé à tout moment pour éviter d’autres frais d’intérêt. C’est un moyen excellent pour éviter des frais de découvert et protéger votre bon crédit. Les faibles frais imposés pour profiter de ce service sont minimes comparés aux frais de découvert et aux agios d’un compte au rouge.

Tout le monde fait des erreurs, mais vous pouvez éviter des problèmes en contractant un crédit pour votre compte-chèques et en contrôlant votre chéquier au moins une fois par mois. Ainsi vous aurez le contrôle sur vos finances au lieu que ce soit vos finances qui aient le contrôle sur vous.

 

Controlez vos compte assurez le suivi de vos chèques

La simple vue du relevé bancaire mensuel dans la boite aux lettres peut faire monter la pression artérielle de n’importe qui. Tenir le bilan d’un chéquier peut être frustrant, c’est le moins que l’on puisse dire. Il serait très facile d’éviter de rééquilibrer le chéquier chaque mois, mais il se peut qu’une erreur passe inaperçue avant qu’on vous notifie des frais de découvert.

Les tendances

Boursica.com annonce son introduction en Bourse très prochainement.

> Introduction de Boursica.com...
La fraude à la carte bancaire augmente

La fraude à la carte bancaire augmente

Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des cartes, les transactions frauduleuses à la carte de paiement ont connu une légère hausse (...)

> La fraude à la carte bancaire...
Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

D’après les chiffres communiqués par la Banque Centrale Européenne, le nombre de faux billets en euros saisis est en forte hausse. Pour le premier (...)

> Faux billets : une hausse (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage