Qu’est-ce qu’un courtier ?

Définition d’un courtier

Un courtier peut se définir comme étant la profession exercée par la personne à qui incombe la mission de servir d’intermédiaire entre deux parties contractantes dans le cadre d’une opération. A partir de cette définition, quelques remarques s’imposent : l’on signalera ainsi, premièrement, que la profession de courtier peut aussi bien être assumée par une personne physique qu’une personne morale. La seule différence réside dans le fait que la personne morale est désignée sous l’appellation de société de courtage et non de courtier. Deuxièmement, l’exercice de l’activité de courtage ne s’effectue pas librement. En d’autres termes, l’exercice de cette profession est régi par une réglementation en vigueur qui est le plus souvent définie par chaque pays. C’est ainsi, par exemple, que l’on notera, par ailleurs, que le courtier travaillant pour son propre compte doit être inscrit au registre du commerce.

Les missions du courtier

Dans le domaine de la finance, il est possible d’effectuer une distinction entre différents types de courtier. Cette différenciation peut puiser son origine dans la mission qui lui incombe mais aussi dans le mode de rémunération du courtier.

Dans le premier cadre, d’une manière générale, l’on peut distinguer les sociétés de bourse qui ont pour principale mission de négocier des titres financiers, les courtiers indépendants qui exercent le plus souvent leur profession sur la toile, les services des banques et les filiales de banque. Dans le second cadre, les courtiers peuvent être catégorisés en deux parties en fonction de leur mode de rémunération : les courtiers forfaitaires sont rémunérés à un tarif préalablement fixé. Ce, quel que soit le mode et le montant de la transaction qu’il leur incombe de conclure.

Les courtiers à l’ordre sont payés en fonction de la nature ainsi que le nombre des ordres qu’ils reçoivent de la part de leur client.

Comment choisir son courtier ?

Porter son choix sur un bon courtier implique la prise en compte d’un certain nombre d’éléments. C’est ainsi que l’on veillera à ne point passer outre le pré-entretien qui consiste à discuter avec le courtier de la manière dont il compte mener sa mission. Ce sera dans le cadre dudit pré-entretien que le courtier prodiguera des conseils à son client. Parallèlement, toujours dans ce même cadre, il mettra à la disposition de ce dernier des informations telles que la nature de son activité, sa nature juridique ou encore les caractéristiques de la transaction financière qu’il peut se charger de conclure.

 

Qu’est-ce qu’un courtier ?

Définition d'un courtier : Un courtier peut se définir comme étant la profession exercée par la personne à qui incombe la mission de servir d’intermédiaire entre deux parties contractantes dans le cadre d’une opération.

Les tendances

Moins 18%, c’est le chiffre de la chute du titre Agfa Gevaert au mois d’octobre 2007. Le groupe d’imagerie annonce leurs résultats du troisième (...)

> La chute du titre Agfa (...)...
Qu'est-ce que l'étalon or ?

Qu’est-ce que l’étalon or ?

L’or est considéré comme le premier des métaux connu. Le mot or en anglais, gold, vient de l’ancien mot anglais geolo qui veut dire jaune. Les (...)

> Qu’est-ce que l’étalon or (...)...
Dictionnaire fiscal : cadastre

Dictionnaire fiscal : cadastre

Définition du mot cadastre : Les services du cadastre sont chargés du recensement de toutes les propriétés foncières, de la recherche de leur (...)

> Dictionnaire fiscal : cadastre...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage