La “Bank Of America” dévoile ses secrets

L’origine des tensions entre la « Bank Of America » et la SEC

La reprise de la banque Merrill Lynch après sa faillite en 2008 se trouve à l’origine d’une vive tension entre le nouvel acquéreur la Bank of America et la SEC (Securities and Exchange Commission). Cet organisme jouant le rôle de gendarme financier en Amérique vise tout dernièrement une poursuite judiciaire contre la Bank Of America. La cause ? Les procédures liées à la fusion des deux banques renferment différents points restés flous. Selon la teneur de la déclaration du SEC, les responsables de cette affaire ont profité de la crise financière pour effectuer très rapidement la fusion. Cet acte a permis à la banque de dissimuler aux yeux de ces actionnaires une prime atteignant la valeur de 3,5 milliards de dollars.

La SEC a pensé poursuivre en justice les cadres de la Bank of America ayant une relation avec cette transaction douteuse. Le juge chargé de l’affaire estime en effet, que l’arrangement effectué entre les cadres des deux établissements porte atteinte à la justice nécessitant ainsi la décision d’un tribunal compétent dans le domaine. Si auparavant, les relations entre les deux institutions restaient très tendues surtout après la réponse des cadres de la Bank of America sur le non-fondement des poursuites, une petite lueur semble actuellement apparaître en vue d’une résolution plus rapide. Les cadres de la Bank of America ont en effet changé de ton suite à différentes pressions.

Le secret de la Bank of America démystifié

Afin de garder une bonne image de la banque en évitant ce procès du siècle, les cadres de cette institution américaine ont décidé de procéder à un accord à l’amiable avec la SEC. Malgré cet accord préliminaire, la SEC ne peut pas assurer que l’affaire ne débouchera pas sur un futur procès. En effet, la collaboration des cadres de la banque avec les responsables de l’enquête ne signifie pas une annulation immédiate du procès. Ce début de consensus consistera en une remise aux enquêteurs des dossiers concernant la fusion des deux établissements.

D’après l’analyse des spécialistes financiers, ce changement de politique de la Bank of America est destiné à mettre au clair toutes les transactions jusque-là gardées secrètes. Cette démystification permettra aux enquêteurs d’identifier ou non une quelconque malveillance ou autre arrangement de la part des cadres des deux banques. Chacune des parties composant la commission d’enquête sur ce rachat d’établissement financier recevra un exemplaire de ce dossier. La Bank of America leur fournira aussi tous les courriers et autres dossiers susceptibles d’avoir une relation avec cette affaire. Comme un malheur n’arrive jamais seul, la Bank of America risque aussi une instabilité. En effet le président de cette institution financière vient d’annoncer officiellement sa démission à la fin de cette année. Reste à savoir qui va gagner le bras de fer entre la SEC et la Bank Of America. Affaire à suivre.

 

La “Bank Of America” dévoile ses secrets

L’affaire opposant la « Bank of America » et la SEC sur Merrill Lynch prend une autre tournure. Les détails.

Les tendances

Lundi dernier, la session de la bourse de Wall Street terminait en ordre dispersé rendant les orientations très divergentes. Si l’indice Dow Jones (...)

> Bourse, le Nasdaq a le (...)...
La fraude à la carte bancaire augmente

La fraude à la carte bancaire augmente

Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des cartes, les transactions frauduleuses à la carte de paiement ont connu une légère hausse (...)

> La fraude à la carte bancaire...
Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

D’après les chiffres communiqués par la Banque Centrale Européenne, le nombre de faux billets en euros saisis est en forte hausse. Pour le premier (...)

> Faux billets : une hausse (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage