Système de marché libre - qu’est-ce que c’est ?

QU’EST-CE QUE LE SYSTEME DE MARCHE LIBRE ?

À cause de l’avantage ou du désavantage de certains résultats, la plupart des systèmes de marché ne sont pas des systèmes de marché entièrement libres.

La majeure partie de l’économie ne se réfère pas seulement à un système général de bénéfices mais est aussi utilisée pour décrire les systèmes de marché libres.
Tandis que certains historiens prétendent que le système féodal était le premier système de marché libre, d’autres contestent en affirmant que dans le passé, il n’y avait aucun équilibre pour le maintenir ; la situation était telle qu’il n’y avait donc aucun système réel de marché.

Un vrai système de marché libre apparaît quand certains produits sont conçus pour la consommation de la population entière. La majorité des gens veulent un produit, la majorité de ces produits sont fabriqués.
Si le stock ne peut pas satisfaire à la demande, les prix monteront. Bien sûr, si les prix augmentent trop, moins de personnes achèteront les articles, ceci aura pour conséquence un excédent indésirable de marchandises. La même situation se produira si les prix stagnent mais que la demande de consommation est inférieure au nombre d’articles produits.

Ces deux cas ont pour conséquence au final la baisse des prix. De nombreux économistes théorisent que l’offre et la demande trouveront finalement un terrain d’entente, indépendamment des fluctuations et divergences qui apparaissent partout dans le processus de marketing.

Une façon de le vérifier est de voir l’argent comme "une carte de rationnement", semblable à celles utilisées dans le communisme. Si un individu a plus de cartes de rationnement (c’est-à-dire plus d’argent), il peut avoir plus d’un article particulier. S’il a moins de cartes de rationnement, il ne pourra pas acheter autant de marchandises. Donc, sous cette rationalisation, le système entier du marché est vraiment juste un système de rationnement qui détermine qui achète quoi et à combien.

En un sens, tout se met au point convenablement ; le système de marché détermine qui aura combien d’argent et rationne efficacement les produits pour qu’un gouvernement ou une autre entité n’ait pas à le faire.
Cependant, un système de marché n’aborde pas directement l’intérêt des résultats.
Donc, si vraiment un système libre de marché est souhaitable est une question qui englobe les domaines tant moraux que politiques.

À cause de l’avantage ou du désavantage de certains résultats, la plupart des systèmes de marché ne sont pas des systèmes de marché entièrement libres.

Le gouvernement, au moins dans une certaine mesure, contrôle certains aspects du marché et a le pouvoir de supprimer certains résultats qu’il considère comme indésirables. Par exemple, le prix du maïs aux Etats-Unis n’est pas mis en conformité avec l’offre et la demande. Le gouvernement subventionne le blé en le maintenant artificiellement à des prix élevés en payant des fermiers pour le produire. La raison est que si on permettait au prix du blé de s’ajuster de lui-même dans un système de marché libre complet, beaucoup trop de blé serait produit par rapport au besoin (l’offre serait supérieure à la demande), et le prix du blé s’effondrerait sévèrement ce qui engendrerait le chômage des fermiers.

C’est un cas dans lequel le gouvernement a décidé que mettre les fermiers au chômage aurait des conséquences beaucoup plus nuisibles à l’économie que de permettre au gouvernement de contrôler cette partie de l’économie. Ainsi, le raisonnement sur les marchés contrôlés par l’Etat semble reposer sur deux suppositions :

1) l’Etat peut décider dans la plupart des cas quels résultats sont plus désirables pour la population,

2) l’Etat est compétent pour déterminer quelles mesures prendre pour provoquer ces résultats.

De nombreux experts en économie promeuvent le concept de marché libre en général, mais ils reconnaissent que dans certains cas, l’intervention gouvernementale est nécessaire afin de réduire les résultats non souhaités. Néanmoins, ces décisions sont entièrement subjectives, ceci pose un dilemme moral quant à quel pouvoir le gouvernement devrait avoir dans un vrai système de marché libre. Par exemple, la hausse ou la baisse du taux auquel le gouvernement emprunte de l’argent peut aussi changer la quantité d’argent en circulation, ce qui change donc la valeur de l’argent. Après tout, quand le gouvernement vend des obligations, il emprunte juste de l’argent à son taux propre.

L’économie, vue comme un système, est beaucoup plus complexe que l’on croit. En plus du fait que la valeur de l’argent fluctue selon ce qu’il peut acheter, le gouvernement a la capacité de changer la valeur de l’argent par des variations dans la quantité d’argent qu’il imprime. Cela transforme l’économie en une partie colossale d’équipement fonctionnant sur tant de variables différentes qu’il est apparemment impossible de prévoir des tendances futures.

En même temps, le système est si complexe et délicatement entremêlé que même le bouleversement le plus petit peut avoir un effet de vague sur l’état économique entier.

 

Système de marché libre - qu’est-ce que c’est ?

À cause de l’avantage ou du désavantage de certains résultats, la plupart des systèmes de marché ne sont pas des systèmes de marché entièrement libres. La majeure partie de l'économie ne se réfère pas seulement à un système général de bénéfices mais est aussi utilisée pour décrire les systèmes de marché libres.

Les tendances

On assiste actuellement à une embellie dans le secteur boursier, suite à l’accord qui a été trouvé aux États-Unis, apportant une solution au problème (...)

> Bourse de Paris : le rebondiss...
Qu'est-ce que l'étalon or ?

Qu’est-ce que l’étalon or ?

L’or est considéré comme le premier des métaux connu. Le mot or en anglais, gold, vient de l’ancien mot anglais geolo qui veut dire jaune. Les (...)

> Qu’est-ce que l’étalon or (...)...
Dictionnaire fiscal : cadastre

Dictionnaire fiscal : cadastre

Définition du mot cadastre : Les services du cadastre sont chargés du recensement de toutes les propriétés foncières, de la recherche de leur (...)

> Dictionnaire fiscal : cadastre...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage