Un portugais élu vice-président de la BCE

Vice-présidence de la BCE, le Portugal à l’honneur

Après une longue attente, le nom d’un des nouveaux hommes forts de l’Europe a finalement été divulgué lundi dernier. Il s’agit du portugais Victor Constancio élu pour la première fois vice-président de la Banque centrale européenne. Lors de sa déclaration à la presse, le président de l’Eurogroupe en personne, M. Jean-Claude Juncker a confirmé cette nommination. Selon les analystes, cette dernière cadre avec le changement du grand patron de la BCE en 2011. En effet, Jean Claude Trichet, le patron actuel du groupe cédera sa place au gouverneur de la Bundesbank, M. Axel Weber.

Gouverneur de la banque centrale de son pays, Victor Constancio vient d’être élu vice-président de la BCE. Après un vote serré, il a remporté la victoire face à ses homologues Yves Mersch du Luxembourg et le Belge Peter Praet. Victor Constancio prendra ses fonctions au mois de mai prochain, à la fin du mandat du vice-président en exercice, le grec, M. Lucas Papademos. Ce vote doit encore être approuvé par les ministres des Finances de tous les pays membres de l’Union Européenne, mais il s’agit d’une question de formalité.

Vice-présidence de la BCE, une question d’équilibre

L’élection de Victor Constancio à la vice-présidence de la BCE répond aux aspirations des États méridionaux. Ces derniers réclamaient en effet une représentation plus équilibrée au sein de la fameuse institution. Avant l’élection, l’Allemagne craignait que cette tendance favorise l’élection du gouverneur de la Banque d’Italie, M.Mario Draghi. Une crainte désormais écartée. Malgré l’avis des membres de la zone euro refusant de voir une quelconque relation entre cette élection et le futur départ du président actuel Jean-Claude Trichet, force est de constater que le résultat reste tout de même en faveur de la préservation d’un certain équilibre nord-sud.

Devant l’énorme déficit budgétaire des pays situés au sud de l’Europe, la place du président de la BCE a été obtenue d’office par le grand patron de la Bundesbank Axel Weber. Celui-ci avait eu pour mission de redorer le blason de l’institution financière allemande, après la démission de son dirigeant Ernst Welteke. En effet, ce dernier avait dû abandonner son poste, suite à une affaire de voyage de prestige, réalisé aux frais de la Dresdner Bank. Pour son élection à la tête de la BCE, Axel Weber a pour objectif de maintenir une certaine stabilité de la zone euro afin d’éviter une éventuelle inflation.

 

Un portugais élu vice-président de la BCE

La main passe dans la gestion de la BCE ou Banque centrale européenne. Lundi dernier, le portugais Victor Constancio a été élu vice président de la puissante entité financière.

Les tendances

Actuellement dans le collimateur de l’agence de notation Moody’s, la note AAA de la France est désormais menacée. Garant d’un taux d’emprunt (...)

> Baisse de l’indice CAC 40 (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage