L’Argentine risque d’être exclue du FMI

De fausses données économiques

Le FMI reproche à l’Argentine d’avoir fourni de fausses données économiques sur l’inflation et la croissance. Ce pays viole ainsi les obligations auxquelles doivent se soumettre les États membres de cette Institution. Il a notamment sous-évalué à 10,8% son taux d’inflation pour l’année 2012, alors que ce pourcentage est évalué à 25,6%, soit plus du double du chiffre initialement avancé, par les instituts privés.

Les relations entre l’Argentine et le FMI sont houleuses depuis plus d’une dizaine d’années. Buenos Aires pense en effet que cette institution est à l’origine de sa faillite en 2001. En 2006, l’Argentine a tenu à régler en intégralité sa dette qui s’élevait à 95 milliards de dollars, mais en revanche, elle a limité sa coopération avec cet organisme au strict minimum. Depuis 2011, Buenos Aires se trouve dans le collimateur du Fonds international qui a lancé à plusieurs reprises des avertissements à l’endroit du gouvernement argentin.

Des progrès insuffisants

Jusqu’à présent, l’Argentine n’a pas répondu favorablement à ces avertissements et depuis plus de 5 ans, ce pays refuse les évaluations annuelles auxquelles doivent se soumettre les États membres du FMI. Le conseil d’administration de l’Institution financière a ainsi pris cette décision de faire une « déclaration de censure », jugeant que les progrès réalisés par Buenos Aires ne sont pas suffisants. Le gouvernement argentin est sommé d’apporter les corrections nécessaires et de fournir des statistiques exactes et conformes aux standards internationaux.

Dans le cas où l’Argentine persiste à ne pas coopérer, elle s’expose à des sanctions sévères de la part du FMI. En premier lieu, elle ne pourrait plus prétendre à un prêt auprès de cette Institution. Ses droits de vote pourraient également lui être retirés. À terme, elle pourrait même être exclue du Fonds. Le FMI lui accorde un dernier délai, jusqu’au mois de septembre 2013 pour obtempérer, sinon cette pénalisation extrême pourrait être mise à exécution.

 

L’Argentine risque d’être exclue du FMI

Le FMI accuse l’Argentine d’avoir falsifié ses statistiques. Pour la première fois depuis qu’elle a été créée en 1944, elle a adopté une « déclaration de censure » à l’endroit de ce pays d’Amérique latine qui est sommée de corriger de toute urgence ses données, autrement elle risque l’exclusion.

Les tendances

Le Poker entre en Bourse grâce à CERUS P OKER ACADEMY worlwide entertainement qui a toutes les cartes en main !

> POKER : le groupe CERUS (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage