Assurances : la complémentaire santé est privilégiée en période de crise

Des dépenses de santé réduites

Un sondage IFOP réalisé pour le compte de l’assureur Groupama a révélé que 40% des Français ont dû réduire leurs dépenses de santé en raison de la crise. Cependant, la complémentaire santé n’a pas été trop touchée par le contexte. 59% personnes interrogées ont en effet déclaré qu’elles préfèrent avant tout être couvertes par leur mutuelle santé avant de signer un contrat d’assurance habitation. Seulement 9% d’entre elles sont convaincues par la nécessité de souscrire à une assurance décès.

Le sondage a été effectué sur un panel composé de 1.001 individus. 93% ont souscrit à une mutuelle santé. 45% l’ont fait à titre individuel tandis que 38% ont signé le contrat y afférent dans le cadre de la société où elles travaillent. L’étude a également révélé que les jeunes de 18 à 24 ans représentent la catégorie de la population qui est la moins bien couverte en termes de santé. 20% d’entre eux n’ont pas d’assurance complémentaire santé.

Les critères de choix des souscripteurs

96% des souscripteurs s’estiment satisfaits des remboursements perçus au titre des consultations réalisées auprès des médecins généralistes. Par contre, ils sont mécontents des remboursements effectués par leur mutuelle pour les dépenses d’optique et les soins dentaires. 41% des individus sondés ont déjà reporté, voire annulé des frais de santé, car elles jugent que leur niveau de prise en charge est trop faible en raison des restrictions budgétaires. Sont surtout concernés par ce problème les postes de dépenses mentionnés ci-dessus.

Les souscripteurs déterminent leur choix en fonction de deux critères principaux : le niveau de remboursement des soins qui ne sont pas pris en charge par la Sécurité sociale et le prix. Ils privilégient également les assureurs qui leur offrent des garanties personnalisées définies selon leurs besoins. Les résultats de l’étude confirment que les Français restent attachés à leur liberté pour l’option d’une assurance complémentaire santé adaptée à leurs attentes. En cette période de crise, ils sollicitent des clauses sur mesure.

 

Assurances : la complémentaire santé est privilégiée en période de crise

Une majorité des ménages français privilégient la complémentaire santé en ces temps de crise. Pour eux, la souscription à cette couverture passe en priorité devant l’assurance pour leur habitation ou pour leur auto.

Les tendances

Wall Street Le temple de la Finance… Et de la spéculation. Depuis deux siècles, les crises s’y succèdent, précipitant le monde au bord de (...)

> L’incroyable histoire de (...)...
Assurance auto : trucs et astuces pour faire baisser sa prime

Assurance auto : trucs et astuces pour faire baisser sa prime

Réaliser des économies sur son assurance auto, c’est possible. Entre réduire les risques auxquels on s’expose et bien choisir sa voiture, il existe (...)

> Assurance auto : trucs et (...)...
Révision à la baisse de la prime à la casse en assurance auto

Révision à la baisse de la prime à la casse en assurance auto

La prime à la casse ne prendra pas fin cette année. Selon le gouvernement, elle sera seulement revue à la baisse.

> Révision à la baisse de la (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage