Pas d’augmentation pour les pensions complémentaires ?

Les raisons du gel

Pour mémoire, la revalorisation des retraites est faite pour préserver le pouvoir d’achat des retraités compte tenu de la hausse des prix. Les régimes de retraite concernés, ce sont l’Arrco destinée aux salariés (soit 12 millions de personnes pour l’année 2014), et l’Agirc pour les cadres (3 millions de bénéficiaires pour la même année). Lors du Conseil d’administration des 6 et 7 octobre derniers, les partenaires sociaux des régimes de retraite ont décidé qu’une augmentation n’avait pas lieu d’être. Cette décision découle de la mise en application des paramètres de calcul des cotisations et des retraites, à savoir la valeur de l’inflation moins un point.

Cependant, si l’inflation est déjà inférieure à 1 %, il n’est pas possible d’appliquer une valeur négative sur le régime de retraite complémentaire. Il reste donc inchangé. Et c’est justement le cas qui se produit à l’heure actuelle, car selon l’INSEE, l’hypothèse d’inflation est proche de zéro. L’Agirc reste donc à 0,4352 € pour un point, et l’Arrco, à 1,2513 € pour un point. En d’autres termes, exactement la valeur de ces retraites complémentaires à la date du 1er avril 2013.

Les conséquences du gel des retraites complémentaires

Ce qu’il découle de ce gel, c’est d’abord, un pouvoir d’achat qui stagne pour les retraités, surtout compte tenu du fait que la hausse des prix est à évaluer sur les trois dernières années, et non seulement sur celle en cours. D’aucuns parlent même de sous-indexation.

Pour les partenaires des régimes Arrco et Agirc, c’est un pas de plus vers les 6,1 milliards d’euros d’économies qu’ils visent pour l’année 2020.

Un impact plus important pour les futurs retraités

Mais les plus touchés, ce sont les actifs. Contrairement à leurs aînés, pour le même salaire, ils auront droit à moins de points de retraite. Concrètement, le prix d’achat des points de retraite connait une hausse évaluée à 3,4 % pour l’année 2017, portant les tarifs à 16,1879 € pour l’Arrco, et à 5,6306 € pour l’Agirc. Cette augmentation du prix des points est d’autant plus marquante que les salaires tendent à rester stables.

 

Pas d’augmentation pour les pensions complémentaires ?

Selon les prévisions, octobre est le mois où les retraites complémentaires sont augmentées. Mais cette année, comme les deux années précédentes, il n’y aura pas de revalorisation de cette pension.

Les tendances

Le 28 février dernier, la bourse de Tokyo a fait un bond de 0,92 % pour atteindre son plus haut niveau depuis près de sept mois. Le sursaut de (...)

> La baisse du yen dope le (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage