L’augmentation de salaire, une question qui n’est plus vraiment d’actualité

De nouvelles méthodes de rétribution

Les sociétés se trouvent actuellement face à un dilemme : comment faire pour comprimer les dépenses tout en gardant son attractivité vis-à-vis des jeunes diplômés et en continuant à récompenser les travailleurs les plus méritants ? Elles ont trouvé la parade en recourant à de nouvelles méthodes de rétribution des salariés pour pallier aux hausses régulières des rémunérations, le budget alloué à cet effet ne cessant de se réduire d’année en année.

Selon l’étude annuelle réalisée par Aon Hewitt, une enseigne bien connue dans le domaine du conseil en ressources humaines, les augmentations de salaire ne constituaient que 2,9% du budget global des entreprises américaines en 2014, contre 10% en 1981. Parallèlement, le pourcentage des rémunérations variables, telles que les avantages en nature et les bonus, a bondi de 12,7% en 2014 s’il n’était que de 3,4% en 1981.

Un système apprécié par les salariés

On constate un phénomène similaire en France. Comme les employeurs sont contraints d’adapter le poids de la masse salariale aux activités et aux résultats de la société, l’octroi d’avantages non financiers et de primes occasionnelles pour récompenser les travailleurs leur permet de mieux maîtriser leur budget. Ce système se révèle plus intéressant pour les entreprises par rapport à la hausse progressive des salaires. Les employés qui reçoivent les bonus annuels et les cadeaux apprécient également ce mode de rémunération variable qui compense le gel de leurs émoluments en raison du contexte économique.

Une société informatique basée en Floride aux États-Unis n’a ainsi accordé aucune augmentation de salaire à la plupart de ses employés en 2015. Cependant, elle a offert à l’ensemble de son personnel divers avantages, tels que des montres Apple Watch, un bonus de 200 dollars et un congé supplémentaire d’une journée pour leur anniversaire. De plus en plus d’entreprises optent pour les récompenses collectives. Les open spaces sont dotés de canapés, de baby-foot ou de tables de ping-pong. Le phénomène s’amplifie d’année en année. 91% des 1.064 sociétés ayant participé à l’étude ont déclaré qu’elles mettent déjà en œuvre un programme de récompenses pour leurs salariés.

 

L’augmentation de salaire, une question qui n’est plus vraiment d’actualité

Comme la conjoncture persiste à être morose, de nombreuses entreprises américaines et françaises ont trouvé une solution pour éviter les augmentations de salaire. En compensation de la stagnation des rémunérations, elles octroient des cadeaux et des bonus annuels.

Les tendances

Les analystes ont observé une certaine hésitation au niveau des marchés asiatiques qui ont démarré prudemment dans la matinée du lundi 27 février (...)

> Bourse : les valeurs chinoises...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage