Avenir financier : les Français ne sont guère optimistes

Une frilosité pour investir

En France, presque un tiers des ménages (30%) n’ont qu’un seul objectif : sauvegarder leur patrimoine. En l’espace d’une année, leur nombre a doublé. Il n’y a que 16% d’entre eux qui osent investir leur argent afin de le faire fructifier, alors que partout ailleurs dans le monde, 32% des épargnants ambitionnent d’investir leur capital dans un système de placement en vue de le rentabiliser.

À l’encontre des habitants des autres pays européens qui n’hésitent pas à opter pour des modes de placement diversifiés, les Français sont plus frileux en termes d’investissement et sont surtout attirés par les placements de trésorerie. La majorité de leurs économies (56%) est ainsi engagée dans les liquidités, comme les livrets, même si la rémunération de ces derniers ne cesse de s’effriter au fil des années.

Ne prendre aucun risque

Cette proportion est trop élevée, le pourcentage idéal serait de 25%. Toutefois, seulement 19% des épargnants songent à investir moins en cash tandis que 34% se déclarent prêts à placer davantage de la même manière au cours des prochains mois. Les Français privilégient les placements liquides puisqu’ils aspirent faire fructifier leur capital dans un système à la fois souple et sécurisant. Plus de 33% des personnes interrogées estiment en effet qu’en misant sur les liquidités, ils ne courent aucun risque de perdre leur capital.

Ce taux est nettement supérieur à la moyenne au niveau du continent (14%). Les analystes pensent que ceci est dû au fait que les Français ne comprennent pas suffisamment les conséquences de l’inflation sur leur capital. L’étude a aussi révélé qu’en France, les épargnants sont loin d’être attirés par la Bourse. 23% seulement envisagent de placer leur capital dans les actions. Même si les cours baissaient de 20%, il n’y a que 22% des Français qui profiteront de l’opportunité pour investir. 17% des personnes sondées ont avoué qu’elles appréhendent les marchés financiers. 8% ont déjà connu une mauvaise expérience.

 

Avenir financier : les Français ne sont guère optimistes

Selon une étude réalisée par BlackRock pour le compte d’Investor Pulse, les Français ne sont guère optimistes au sujet de leur avenir financier. 62% des habitants de l’Hexagone sont de cet avis. Ils représentent ainsi le pourcentage le plus élevé de personnes anxieuses quant à leur futur en Europe. Décryptage du contexte.

Les tendances

Après avoir enregistré une période de forte baisse, un indice ou une place boursière peut connaitre ce que l’on appelle un rebond technique, et les (...)

> Bourse : mieux comprendre (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage