Coup de frein de la croissance économique américaine

Des chiffres en deçà des prévisions des analystes

Alors que les analystes avaient tablé sur une croissance de 2,5 %, les chiffres réels pour la croissance du premier trimestre 2012 ne manquent pas de décevoir. En effet, l’augmentation du PIB pour le premier trimestre n’est que de 2,2 % selon les estimations. Ce chiffre émane du département du Commerce. Pour le dernier trimestre de l’année précédente, le chiffre de la croissance affichait une hausse de 3 %.

La baisse de la croissance économique du pays de l’Oncle Sam est en grande partie causée par la baisse notable des investissements d’entreprises. En dehors du secteur immobilier résidentiel, le volume des investissements a enregistré sa première baisse depuis 2009. En rythme annualisé, cette baisse est chiffrée à 2,1 % sur la période allant de janvier à mars.

La consommation américaine à la rescousse

En janvier dernier, les analystes économiques annonçaient une croissance économique de seulement 1,5 % avant de revoir leur prévision à la hausse. L’économie américaine doit notamment sa relative bonne santé à la consommation intérieure soutenue. La consommation des ménages a en effet progressé de 2,9 % au cours du premier trimestre 2012. Cette hausse fait suite à celle du quatrième trimestre de l’année dernière qui se chiffrait à 2,1 %. Par ailleurs, les investissements immobiliers à visée résidentielle ont enregistré un énorme bond de 19 %.

Parmi les secteurs les plus dynamiques du marché hors immobilier, le secteur automobile affiche des chiffres impressionnants. Par exemple, le constructeur Chrysler, qui appartient aujourd’hui au groupe italien Fiat, a multiplié ses chiffres par quatre. Les bénéfices du constructeur sont ainsi passés de 116 millions de dollars en 2011 à 473 millions de dollars cette année. Les ventes de voitures ont par ailleurs augmenté de plus de 30 %. La FED, qui affiche son optimisme pour 2012, confirme le maintien du taux directeur au bas niveau actuellement en cours. Toujours selon la FED, la croissance économique actuelle devrait améliorer les chiffres du chômage.

 

Coup de frein de la croissance économique américaine

La croissance économique américaine a connu un ralentissement pour le premier trimestre de cette année 2012. En effet, elle n’est que de 2,2 % contre plus de 3 % lors des trois derniers mois de l’année 2011.

Les tendances

La Bourse de Paris a été à la fête en 2012. Elle a haussé de plus de 15% entre le début et la fin de l’année. Néanmoins, toutes les valeurs n’ont pas (...)

> Bourse : les valeurs gagnantes...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage