Baisse de l’euro : les étrangers s’intéressent de nouveau à l’immobilier parisien

Les quartiers privilégiés

Les notaires notent une présence de plus en plus marquée d’acheteurs étrangers originaires de zones employant la livre sterling et le dollar sur le marché parisien. Comme l’euro a perdu respectivement 23% et 13,5% de sa valeur face au billet vert et à la monnaie anglaise, ces acquéreurs profitent du contexte favorable pour investir dans la pierre dans la capitale française. Ils privilégient les arrondissements cossus où ils ont adjudicataires de 17,5% des transactions réalisées au cours du premier trimestre 2015.

On retrouve de plus en plus de non-résidents dans les quartiers du centre de Paris, notamment dans le très sélect 7e arrondissement où ils sont devenus propriétaires de 18% des appartements vendus en 2014. S’ensuivent les 4e et 1er arrondissements où ils sont acheteurs de 16,3% et 14,6% des biens immeubles vendus. Les plus nombreux sont les Italiens (16,6%) des investisseurs étrangers, suivis par les Britanniques (6,7%).

Une proportion en hausse constante

La proportion de ces acheteurs venus d’ailleurs ne cesse de progresser depuis 2010. Ils ont généré 9,2% des transactions conclues à Paris pendant le premier trimestre 2015, dont 11,2% en petite couronne et 7,4% dans la grande couronne. En 2014, ils ont acquis 8,3% des biens vendus à Paris, soit une hausse de 2% par rapport à 2013. Sur l’ensemble de la région Ile-de-France, ils ont représenté 9,5% des activités du marché immobilier. Les notaires ont toutefois remarqué que la plupart de ces investisseurs étrangers (entre 80 et 90%) résident en permanence en France.

Représentant 23,6% des acheteurs en petite couronne, les Chinois prédominent sur le marché immobilier de cette zone. Ils devancent les Portugais (13,5%). Par contre, ces derniers sont les plus présents en grande couronne (26,5%), suivie des Algériens (10,2%). Au niveau de la région francilienne, les Portugais viennent en tête de classement (14,5%) devançant les Chinois de 0,2%. Les notaires ont aussi remarqué le retour des Libanais qui espèrent acquérir des biens à des prix très abordables.

 

Baisse de l’euro : les étrangers s’intéressent de nouveau à l’immobilier parisien

L’immobilier parisien a été quelque peu délaissé par les étrangers au cours de ces dix dernières années. Cependant, la chambre des notaires de Paris Ile-de-France a constaté que la baisse de l’euro par rapport au dollar et à la livre sterling favorise le retour de ces investisseurs venus d’ailleurs.

Les tendances

Après la chute historique de la chute de la bourse de New York, voici la chute historique de la bourse de Paris !

> Lundi noir pour la bourse (...)...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage