Le prix du gaz va baisser ?

Les raisons et les étapes de la baisse

Cette chute du prix réglementé du gaz s’explique tout simplement par la chute du prix du baril de pétrole sur le marché international. Si en 2014, le baril s’achetait dans les 100 dollars, il y a quelques mois, il se négociait autour de 50 dollars pour descendre aux alentours de 30 dollars aujourd’hui.

Cette tendance régulière à la baisse perdure depuis 1 an maintenant. Depuis début 2015, les tarifs réglementés de la vente de gaz ont baissé de 12,6 %, ce qui représente une totale de six baisses successives. Et lundi 1er février dernier, le tarif du gaz a une fois de plus régressé de 1 % à peu près.

Puisqu’Engie révise ses tarifs d’approvisionnement chaque mois, le repli du prix du pétrole justifie ce nouveau réajustement du prix du gaz naturel, applicable début mars prochain.

Qui bénéficie de cette baisse ?

Sur les 10,6 millions d’abonnés au gaz en France, ce sont environ 7 millions de foyers qui paieront moins cher leur gaz dès le 1er mars prochain. Ces derniers sont ceux qui bénéficient des tarifs réglementés. Ce sont les ménages et les particuliers utilisant le gaz pour la cuisson, le chauffage et l’eau chaude.

Les entreprises ne sont pas touchées par cette mesure, car elles n’ont définitivement plus accès aux tarifs administrés depuis l’hiver 2015. Ces entités professionnelles sont désormais dans l’obligation de souscrire à une offre libre.

Le nouveau mode de paiement toujours en vigueur

Depuis 2013, la loi stipule que pour les consommateurs français, le gaz est désormais fixé et facturé chaque mois, et non plus tous les 3 mois comme ça a été toujours le cas. Avec le recul du coût du gaz, le mode de facturation restera le même.

 

Le prix du gaz va baisser ?

Les consommateurs seront heureux d’apprendre que le prix du gaz va (encore) sensiblement diminuer dans les prochaines semaines. Engie, ex-GDF SUEZ, annonce une nouvelle baisse qui s’élèvera à 3,2 % hors taxes, ce qui est plutôt significatif. Et les experts se veulent rassurants en affirmant qu’une hausse des prix n’est pas à craindre pour les mois à venir.

Les tendances

Le Poker entre en Bourse grâce à CERUS P OKER ACADEMY worlwide entertainement qui a toutes les cartes en main !

> POKER : le groupe CERUS (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage