Immobilier : les prix des biens de prestige ajustés à la baisse

Un marché évoluant à des vitesses différentes

Même si la capitale française attire toujours les étrangers fortunés qui souhaitent investir dans la pierre, force est de constater que les acheteurs français n’ont plus tellement confiance dans l’immobilier haut de gamme. Les appartements qui étaient proposés à 12.000 ou 13.000 euros/m² sont maintenant affichés à 11.000 ou même 10.000 euros/m². Les spécialistes estiment toutefois que cet ajustement représente une bonne mesure pour redynamiser le marché qui était morose durant le semestre précédent.

Le nombre de transactions a légèrement augmenté, signe d’une timide relance du secteur. Le marché évolue cependant à des vitesses différentes en fonction de la région d’implantation du bien et de sa valeur. Pour les maisons ou les appartements proposés entre 1 million ½ à 2 millions d’euros, les rythmes de vente tournent encore au ralenti. Cette catégorie de biens intéresse surtout la clientèle française qui hésite à investir en raison des incertitudes qui planent sur la fiscalité.

L’immobilier de luxe parisien séduit toujours autant

Le contexte est tout autre pour les biens de prestige de très haut de gamme dont les prix oscillent entre 3 et 15 millions, voire 20 millions d’euros. Ce segment du marché se porte bien. Ceci est dû au fait que de nombreux Français à la tête d’une grosse fortune ont décidé de quitter le pays. Ils ont alors mis en vente leur patrimoine immobilier familial. Les investisseurs avisés ne voulaient pas rater l’occasion de placer leur argent dans ces biens d’exception.

À Paris, le marché de l’immobilier de luxe résiste bien à la crise. La capitale française séduit toujours autant les investisseurs. L’ajustement à la baisse des prix la rend encore plus attractive pour ceux qui viennent d’ailleurs. Nombreux sont les Argentins, les Brésiliens qui décident de placer leurs gains en Hexagone. Les spécialistes du secteur ont aussi constaté un retour des acheteurs en provenance des États-Unis ou d’autres États européens. Les nouveaux riches issus des pays émergents sont également intéressés par un investissement dans l’immobilier de prestige français, dans la capitale ou en province.

 

Immobilier : les prix des biens de prestige ajustés à la baisse

Au cours des derniers mois de 2012, la conjoncture était assez difficile pour l’immobilier de prestige. Ce secteur se trouve actuellement dans une période d’ajustement. Les prix des biens sont revus à la baisse de l’ordre de 15 à 20%.

Les tendances

La période de vache maigre de ces cinq dernières années semble être révolue pour le constructeur américain General Motors. Maintenant le géant (...)

> General Motors réintègre (...)...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage