Immobilier : persistance de la baisse pendant au moins deux années

Amplification de la tendance baissière

L’hebdomadaire britannique « The Economist » a publié récemment les résultats des analyses qu’il a effectuées sur le marché immobilier européen. De son côté, l’agence de notation Standard & Poor’s s’est également penchée sur le sujet. Selon l’étude parue le 17 janvier dernier, la tendance baissière des prix semble s’amplifier sur les marchés hollandais et français. En France, les tarifs devraient diminuer de 5% en 2013. Les analystes prévoient le même taux de retrait en 2014.

Le marasme persisterait sur le secteur immobilier français en raison de la faiblesse de la consommation. La situation est surtout due au relèvement des impôts dans plusieurs domaines, ainsi qu’à la stagnation du marché du travail. Les analystes de l’agence estiment cependant que le contexte pourrait être interprété comme un léger ajustement, l’augmentation ayant été très accentuée entre 2000 et 2007. Au cours de ces 8 années, les cours ont enregistré une hausse de l’ordre de 10% en moyenne par an.

Des perspectives optimistes sur le long terme

Malgré cette sombre perspective pour les deux prochaines années, les analystes restent toutefois optimistes quant à l’avenir du marché sur le long terme. Le niveau des prix serait soutenu par l’accroissement du nombre des Français, ainsi que la pénurie de logements. La situation serait similaire aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. À l’instar des études faites par les spécialistes au sein de The Economist, ceux de Standard & Poor’s ont également constaté que le marché immobilier allemand jouit d’un contexte particulier par rapport à ses voisins européens.

L’Allemagne est l’unique pays où les prix devraient enregistrer une hausse de 3% par an en 2013 et en 2014. Les analystes jugent que cette légère augmentation serait aussi une forme d’ajustement et ne devraient pas préoccuper les opérateurs. Jusqu’ici les tarifs immobiliers ont toujours été à un niveau inférieur par rapport à ceux qui sont pratiqués par les autres nations européennes. En ce qui concerne l’Espagne, la tendance baissière se poursuivrait. Le recul serait de 7,8% pour cette année. L’an prochain, les prix chuteront encore de 6%.

 

Immobilier : persistance de la baisse pendant au moins deux années

Le marché immobilier européen ne parvient pas à retrouver son dynamisme d’avant la crise et le contexte pourrait encore perdurer. Selon certains spécialistes du secteur, la baisse pourrait persister pendant au moins deux années.

Les tendances

Depuis le 25 mai 2009, l’entreprise Petrochina a retrouvé sa place de numéro un mondial en termes de capitalisation. Elle a déjà occupé cette place (...)

> Petrochina retrouve sa (...)...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage