La Banque de France prévoit une croissance de 0,3 % du PIB

La banque de France prévoit une croissance de 0,3 % du PIB français pour le troisième trimestre 2010

Selon une estimation récemment réalisée par la Banque de France, le produit intérieur brut (PIB) de la France devrait afficher une progression de 0,3 % à l’issue de ce troisième trimestre de 2010. Un résultat qui va dans le sens de l’objectif de croissance fixé par le gouvernement, qui table sur une progression annuelle de 1,4 %. Ceci, d’autant plus qu’à l’issue du deuxième trimestre, le PIB de l’Hexagone qui a montré une hausse de 0,6 % a permis à la France de bénéficier d’une confortable avance par rapport à l’objectif gouvernemental. Selon la ministre des Finances, Christine Lagarde, le pays s’est d’ailleurs offert le luxe de pouvoir atteindre son objectif de croissance de 1,4 % en enregistrant seulement 0,2 % de progression au 3e et au 4e trimestre.

Une stabilisation globale de l’activité industrielle française

D’après les résultats de l’enquête réalisée par la Banque de France, l’indicateur du climat des affaires dans l’industrie a affiché une valeur de 101 points pour le mois d’août. Un chiffre légèrement supérieur à sa moyenne de long terme de 100 points, et qui traduit une stabilisation globale de l’activité industrielle française par rapport au mois de juillet. La période difficile rencontrée par le secteur automobile a notamment été contrebalancée par les progrès enregistrés dans les autres secteurs. Cependant, alors que l’activité des services a progressé durant les derniers mois, l’étude montre également que l’indicateur du climat des affaires dans les services accuse une baisse à 95 points au mois d’août contre 96 points relevés au mois de juillet. Et cela, malgré la hausse des activités des services dans le domaine de l’informatique.

L’Insee table sur une prévision de 0,4 % de croissance économique pour le deuxième semestre 2010

La conjecture actuelle de l’économie française permet à la Banque de France d’avoir des prévisions optimistes. Ainsi, l’institution bancaire anticipe une hausse de la production industrielle pour les mois futurs. Elle prévoit également, pour bientôt, une légère amélioration de l’activité des services. Outre la Banque de France, l’Institut national de la statistique (Insee) prédit également des résultats favorables dans le court terme. Selon lui, la croissance économique sera de l’ordre de 0,4 % pour les deux derniers trimestres de l’année 2010. Ce qui est largement suffisant pour atteindre l’objectif fixé par l’État. Ce dernier a cependant abaissé son objectif de croissance pour 2011 à 2 % contre une prévision de 2,5 % jugée trop optimiste par de nombreux économistes.

 

La Banque de France prévoit une croissance de 0,3 % du PIB

Selon une estimation de la Banque de France, le Produit intérieur brut français devrait enregistrer une augmentation de 0,3 % au troisième trimestre de cette année. Cette tendance conforte les objectifs annuels de croissance.

Les tendances

Si la Bourse de Paris évoque pour nous son indice phare, le CAC 40, il faut également savoir que ce marché financier appartenant au groupe (...)

> Bourse de Paris : mieux (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage