Retirer l’argent des banques, la Révolution selon Éric Cantona

Retirer l’argent des banques, la « révolution par les banques » de Cantona

L’ancien footballeur Éric Cantona, qui est le parrain d’une campagne de la fondation Abbé Pierre sur le "mal-logement" en France, s’était engagé personnellement dans la lutte contre la pauvreté. Dans un contexte de réforme des retraites, sur fond de taux de chômage élevé et d’effets néfastes de la crise financière, « Canto » a exhorté les titulaires de compte bancaire à retirer leur argent en date du 7 décembre prochain. L’annonce, datant du 6 octobre, est une vidéo de quelques minutes, relayée par des milliers d’internautes sur les sites YouTube et Facebook. Près de 20.000 internautes ont manifesté leur intention de suivre le mouvement.

Pour l’ancienne star du football français, vider ses comptes bancaires constitue une nouvelle méthode de manifestation syndicale face aux décisions des gouvernements et des détenteurs de capitaux. Ces derniers représentent, selon Cantona, une minorité détenant la majorité des richesses. "S’il y a 20 millions de personnes qui retirent leur argent d’un coup, le système s’écroule. Le système repose sur les banques, la révolution doit donc se faire par les banques", affirme l‘ancien joueur dans sa vidéo. Initiative qui ne tarda pas à recevoir les critiques. Pour l’écrivain Faouzi Elmir, le système capitaliste ne dépend pas vitalement du système bancaire, mais plutôt des moyens de production. Ce qui induit Cantona dans l’erreur selon ce dernier.

La peur d’un retrait général de fonds anime certains banquiers en Europe

L’annonce de l’ancien footballeur a aussi attiré les foudres de la ministre de l’Économie, Christine Lagarde. Éric Cantona ne devrait pas s’immiscer dans l’économie, selon elle. Quoi qu’il en soit, cette sensibilisation tombe bien mal dans une période de grande vulnérabilité du système bancaire européen. Période qui a vu bon nombre de sauvetages financiers des banques par les gouvernements et les institutions ; comme c’est le cas tout récemment de la Grèce et de l’Irlande. Les effets psychologiques de l’annonce de Cantona commencent maintenant à toucher aussi les autres pays européens, comme la Belgique.

La fédération belge du secteur financier, Febelfin, prend l’annonce de Cantona très au sérieux. Une telle initiative, si elle était suivie par des milliers de gens, aurait une conséquence désastreuse sur le fragile système financier belge, selon l’administrateur délégué de la Febelfin. Des sueurs froides en perspective pour les banquiers belges, d’autant plus que 15.000 internautes belges ont déjà montré leur intention de suivre le mouvement sur le site Bankrun2010.com. Le jour du 7 décembre sera-t-il réellement un jour de crise financière de plus ? Réponse dans quelques jours ; le secteur financier retient son souffle.

copyirght http://www.guardian.co.uk

 

Retirer l’argent des banques, la Révolution selon Éric Cantona

Mécontent de l’échec de la lutte contre la réforme des retraites en France, le footballeur vétéran Éric Cantona annonce une révolution. Sa révolution consiste à retirer l’argent des banques. Les banquiers et les financiers s’inquiètent.

Les tendances

La majorité des places financières mondiales sont dans la tourmente au cours de ces dernières semaines. Les opérateurs sont hésitants. Il existe (...)

> Bourse : les bonnes méthodes à...
La fraude à la carte bancaire augmente

La fraude à la carte bancaire augmente

Selon le rapport annuel de l’Observatoire de la sécurité des cartes, les transactions frauduleuses à la carte de paiement ont connu une légère hausse (...)

> La fraude à la carte bancaire...
Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

Faux billets : une hausse de 17% au premier semestre 2009

D’après les chiffres communiqués par la Banque Centrale Européenne, le nombre de faux billets en euros saisis est en forte hausse. Pour le premier (...)

> Faux billets : une hausse (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage