BCE, prolongement de l’offre de liquidité pour les banques

BCE, prolongement pour le sauvetage des banques

Après deux années de lutte acharnée contre les risques de faillite, la plupart des banques européennes entrent actuellement dans une ère de sortie de crise. Malgré une amélioration visible du marché monétaire, la Banque Centrale Européenne préfère quand même opter pour la prudence afin d’éviter les faux pas éventuels. Le 02 septembre 2010, lors de sa réunion mensuelle, la BCE a confirmé le prolongement de ses opérations d’offre de liquidités aux banques. Les mesures de refinancement à 1 semaine et 1 mois seront donc maintenues au moins jusqu’au 18 janvier 2011.
Toujours dans le cadre de mesures de soutien aux banques, la Banque Centrale de la zone euro fait également bénéficier du même système de prêt 16 pays de la zone euro tout au long du mois d’octobre, novembre et décembre de l’année en cours. Pour cette mesure, le coût ne sera pas à taux fixe mais plutôt ajusté sur le taux de la BCE. Sur ce point, Jean-Claude Trichet, directeur de la BCE, a levé le doute sur l’analyse de certains économistes en précisant que cette manière de faire ne suggère pas une modification imminente du niveau des taux directeurs.

BCE, maintien de liquidité pour les banques

La Banque Centrale Européenne maintient ses mesures d’apport de liquidité aux banques pour de nombreuses raisons. Sans parler des risques de faillite continuant à planer, il est aussi à noter que la crise des prêts hypothécaires à risque entraîne des complications fâcheuses, mais encore maîtrisables sur les banques européennes. Autre problème, les banques sont encore méfiantes quant à l’idée d’octroyer des prêts à ses consœurs dans le cadre du marché interbancaire. Au moins jusqu’au début de l’année 2011, la BCE est encore disposée à donner un coup de pouce aux banques européennes.
La BCE ne pense pas aller jusqu’à la démesure lorsqu’elle s’engage à octroyer des prêts au montant illimité aux banques. Elle propose jusqu’à présent des prêts avec un taux d’intérêt de 1 %. Les établissements bancaires ayant déjà accompli une ascension économique significative ont donc plus de chance de se développer en perçant dans le processus de prêts sur le marché interbancaire. La mesure d’accompagnement proposée par la BCE est logiquement valable pour les banques encore en situation précaire. En s’engageant dans le système de prêt interbancaire, une banque en difficulté risque d’entraîner les autres dans sa chute suite à un processus d’endettement en chaîne.

 

BCE, prolongement de l’offre de liquidité pour les banques

Raisonnant en termes de sortie de crise non accomplie, la BCE table pour un prolongement de mesures de soutien aux banques. Malgré cela, l’établissement garde le niveau du taux directeur principal à 1 %.

Les tendances

Actuellement dans le collimateur de l’agence de notation Moody’s, la note AAA de la France est désormais menacée. Garant d’un taux d’emprunt (...)

> Baisse de l’indice CAC 40 (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage