Bourse : les valeurs gagnantes et perdantes en 2012

Les valeurs gagnantes du CAC 40

2011 a été une année noire pour les banques. Ces dernières ont cependant pu redorer leur blason en 2012 et leurs valeurs ont regagné près de 40%. De leur côté, les groupes de luxe ont continué à progresser. Il semble bien que la crise n’a eu aucun impact sur ce segment de l’économie. Toutefois, les plus performantes ont été celles du secteur de l’informatique et de la biotechnologie. Leurs cotations ont doublé, voire triplé.

L’indice phare de la Bourse parisienne, le CAC 40, a également retrouvé ses couleurs au 31 décembre 2012. Pour cette dernière séance de 2012, il a enregistré un cours qui n’est plus très loin de ses plus hauts niveaux au cours de l’année, à 3.641,07 points, soit une hausse de 0,58% dans la journée. Il a été porté par certains titres qui ont connu une forte augmentation, comme Gemalto dont l’action a bondi de 79,56% en un an, valant actuellement 65,48 euros. Lafarge, Société Générale et Michelin ont également contribué à l’embellie du CAC 40.

Les valeurs gagnantes du SBF 120 et les valeurs perdantes

Au sein du SBF 120, on a constaté d’importantes disparités. Certaines actions ont enregistré un formidable rebondissement de 206,25%, comme celles d’AB Science, une firme spécialisée dans le secteur de la biotechnologie. Nicox qui évolue dans le même segment de l’économie a connu une hausse de 129,56%. Les cotations d’Eeurofins Scientific qui propose des services d’analyses et d’Altran Technologies, conseiller en technologie, ont respectivement bondi de 116,14% et de 105,36% en 2012.

Parmi les valeurs perdantes du CAC 40, signalons France Telecom qui a perdu 31,28% au cours de ces 12 derniers mois. Son action ne vaut plus actuellement que 8,339 euros. GDF Suez et EDF, deux groupes qui opèrent dans le secteur de l’énergie, ont chuté respectivement de 26,25% et 25,64%. Quant aux titres qui ont fortement reculé au sein de l’indice SBF 120, citons Peugeot qui a baissé de 54,82% à 5,47 euros. Artprice.com, PagesJaunes, Areva et Soitec Silicon ont enregistré une réduction de plus de 30% en 2012 de leur valeur.

 

Bourse : les valeurs gagnantes et perdantes en 2012

La Bourse de Paris a été à la fête en 2012. Elle a haussé de plus de 15% entre le début et la fin de l’année. Néanmoins, toutes les valeurs n’ont pas connu une telle embellie. Quelles sont donc celles qui ont gagné et celles qui ont perdu en 2012 ?

Les tendances

Une banque de marché est divisée en trois départements, également appelés pôles. Le Front-Office est chargé des négociations. La salle de Marchés prend (...)

> Connaitre le fonctionnement...
L'euro de plus en plus fort face au dollar

L’euro de plus en plus fort face au dollar

En trois mois, on a enregistré une grande longueur d’avance de l’euro face au dollar. Une appréciation de 12 % a été constatée et la situation pourrait (...)

> L’euro de plus en plus fort...
CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

Entraînée par Wall Street, la Bourse de Paris a fini en forte hausse la semaine dernière.

> CAC 40 : Paris passe le (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage