BinckBank - Analyse du résultat du centre de profit Particuliers

Centre de profit Particuliers

Le centre de profit Particuliers fournit des services de courtage en ligne aux investisseurs particuliers aux Pays- Bas,
en Belgique et en France. Aux Pays-Bas sous les labels Alex et Binck et à l’étranger uniquement sous le label Binck.

Pays-Bas

BinckBank a donné la possibilité à ses clients d’opérer sur les options américaines au cours du premier trimestre
2012. Plus de 6 000 comptes de courtage ont été ouverts auprès de BinckBank aux Pays-Bas au premier trimestre
2012. Le nombre total de transactions a toutefois baissé de 5 %. Cela s’explique selon nous par le moral en berne
des investisseurs néerlandais et les faibles volumes échangés ainsi que par la volatilité sur les marchés boursiers
néerlandais. La volatilité représente un facteur particulièrement important sur notre marché domestique, car les
investisseurs néerlandais passent un grand nombre d’ordres sur le marché des options. Les actifs détenus par les
clients de BinckBank sur leurs comptes de courtage ont augmenté de 9 % pour atteindre 6,3 milliards d’euros, en
partie en raison de la progression de 4 % de l’indice AEX au premier trimestre. BinckBank lancera dans les prochains
mois le système de marge à base de portefeuille pour les traders actifs.

Alex Asset Management

Alex Asset Management a connu un début d’année 2012 positif. 858 comptes ont été ouverts, tandis que les actifs
sous gestion ont progressé de 18 % pour atteindre 813 millions d’euros, contre 690 millions au trimestre précédent,
du fait notamment des bons résultats et d’un afflux net de 66 millions d’euros (EF11 T4 : sorties nettes de 8 millions
d’euros). Après une période relativement longue au cours de laquelle ses actifs sous gestion étaient détenus sous
forme de liquidités, Alex Asset Management investit désormais la plupart de ses actifs sur les marchés des actions.

Belgique

BinckBank a franchi un palier important en Belgique, car la société a ravi à Keytrade la première place sur le marché en
terme de nombre de transactions exécutées sur ses segments d’activité. En comparaison à Keytrade, qui a enregistré
une baisse de plus de 20 % par rapport à la même période l’an dernier, la réduction du volume de transactions de
BinckBank en Belgique n’a été que de 8 %. Le volume de transactions a augmenté de 9 % par rapport au 4e trimestre
2011, pour atteindre 251 350 et le nombre de comptes a progressé de 4 % atteignant 54 670. Les actifs sous gestion
ont connu une hausse de 13 % à la fin du premier trimestre, atteignant 1,3 milliard d’euros.

France

La situation en France a été comparable à celle de la Belgique. Le volume de transactions a également augmenté
plus rapidement que le nombre de comptes ouverts au premier trimestre. Le nombre de transactions a progressé
de 9 % passant de 406 370 à 441 690. Le nombre de comptes de courtage a augmenté de 5 %, atteignant 40 330 à la
fin du 1er trimestre 2012. Le total des actifs sous gestion pour nos clients français a également augmenté, s’élevant
à 528 millions d’euros à la fin du trimestre.

 

BinckBank - Analyse du résultat du centre de profit Particuliers

Banque européenne de courtage en ligne dédiée aux investisseurs particuliers.

Les tendances

Les voyants de la finance sont au rouge. -19% pour la Russie qui encaisse sa plus forte chute en une seule séance. En Europe la tendance est à la (...)

> 9,04 % pour le CAC 40, un (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage