BinckBank - Objectifs 2015

Nous souhaitons également nous concentrer sur le plus long terme et le délai pour
atteindre les objectifs que nous avions fixés en 2009 pour la fin 2013 est sur le point de s’écouler. Une évaluation
de l’avancement dans la réalisation des objectifs précédents et une présentation des nouveaux objectifs sont
fournies ci-dessous.
Évaluation de l’avancement dans la réalisation des objectifs 2013
L’objectif pour la fin 2013 était de parvenir à 330 000 ouvertures de comptes aux Pays-Bas. Au rythme actuel
d’environ 25 000 nouveaux comptes par an, BinckBank aura ouvert au total environ 320 000 comptes d’ici la fin
2013.
En Belgique, l’objectif était de 90 000 comptes. Le paysage en Belgique a considérablement changé depuis la
crise bancaire et, après les difficultés rencontrées par les banques Fortis et Dexia (parmi d’autres), qui se sont
traduites par des pertes financières importantes pour de nombreux Belges, l’investissement ne suscite guère plus
d’enthousiasme. La hausse en deux temps de la taxe boursière de 0,17 % à 0,25 % n’a rien fait pour améliorer le
moral des investisseurs particuliers. Selon toute probabilité, au rythme actuel, Binckbank atteindra la barre des
70 000 comptes en Belgique à la fin 2013. Même si ce chiffre est en deçà de notre objectif, nous nous sommes
adjugés la première place en Belgique.
En France, l’objectif était de 80 000 comptes. BinckBank affiche des performances exceptionnelles en France. La
taxe sur les transactions financières pourrait toutefois avoir un impact négatif. BinckBank n’a jusqu’à présent pas
maintenu le rythme de nouveaux titulaires de compte nécessaire pour atteindre l’objectif, mais le nombre de
mouvements sur les comptes est important. L’objectif est sans doute réalisable.
En dépit de la poursuite de la croissance des comptes de courtage pour particuliers avec en moyenne 50 000
comptes par an au cours des trois dernières années, BinckBank renonce à son objectif quant au nombre de
comptes car nous pensons que le volume de transactions donne une représentation plus juste de notre modèle
financier et de nos résultats. Notre résultat dépend du volume de transactions et non pas du nombre de comptes
ouverts.
Le marché de l’épargne a connu des bouleversements majeurs depuis la crise. Le durcissement inévitable des
exigences en fonds propres découlant de Bâle III et le fait que les banques soient devenues plus prudentes sur
le marché des prêts interbancaires en a incité plusieurs à se concentrer davantage sur la banque de détail. Pour
des raisons commerciales, BinckBank ne souhaite pas se lancer dans une course au meilleur taux d’intérêt sur ses
produits d’épargne destinés aux particuliers. Cet objectif n’est donc plus réalisable.
Le nombre de contrats BPO conclus par le centre de profit Professionnels est en tous points conforme à l’objectif
fixé et nous avons des raisons de penser que l’objectif de 10 contrats BPO à la fin 2013 sera atteint.
Les actifs sous gestion sont déjà bien au-dessus de l’objectif fixé, grâce notamment à la forte croissance des
activités du centre de profit Professionnels.

Nouveaux objectifs 2015

Nombre de transactions effectuées par les particuliers : 13,5 millions par an
L’objectif porte notamment sur la croissance de l’activité et rentre dans le cadre de nos objectifs stratégiques
d’obtenir le plus grand nombre possible de transactions sur la plateforme afin de maintenir les coûts par
transaction au niveau le plus bas possible et de maintenir des prix compétitifs pour nos clients. Pour parvenir à
une augmentation de 50 % par rapport à 2011, une politique active dans les pays dans lesquels nous sommes déjà
présents, le succès du lancement en Italie et une nouvelle expansion internationale s’avèrent nécessaires.
Actifs sous gestion sur les comptes de courtage de particuliers : 10 milliards d’euros
Cet objectif favorisera également la croissance de l’activité, notamment à l’étranger. Les actifs sous gestion
peuvent être considérés comme un bon indicateur du potentiel en terme de volume de transactions.
L’objectif pour l’Italie est d’atteindre le seuil de rentabilité à la fin 2015
Il ne se sera écoulé qu’un peu plus de trois ans depuis le lancement commercial en septembre. Ce délai est
conforme avec notre plan d’affaires et avec les résultats de nos précédents lancements en Belgique et en France.
Actifs sous gestion auprès d’Alex Asset Management : 1,5 milliard d’euros
Cela représente un doublement de la taille actuelle de l’activité en l’espace de quatre ans et nécessitera une
excellente exécution des plans mis en place, pour lesquels un développement efficace de produits sera essentiel.
Le centre de profit Professionnels signe 2 nouveaux contrats BPO par an
Ces projets nécessitent généralement des délais plus importants et le succès du centre de profit Professionnels
dans la poursuite de la croissance de ce segment d’activité constitue une priorité pour BinckBank en ce qu’elle permet de dégager davantage de recettes exceptionnelles et un flux de revenus plus stable pour la société.

 

BinckBank - Objectifs 2015

BinckBank a formulé de nouveaux objectifs, car le volume de transactions reflète bien mieux à nos yeux le modèle financier de BinckBank.

Les tendances

Les études réalisées par certains analystes ont démontré que le bon choix du nom est primordial pour une société cotée. Les impacts sont très importants (...)

> Bourse : le bon choix de (...)...
Vers un développement de l’optique en ligne ?

Vers un développement de l’optique en ligne ?

La concurrence promet d’être rude dans le secteur de l’optique en ligne depuis que Marc Simoncini, le PDG de Meetic, s’est lancé dans ce segment du (...)

> Vers un développement de (...)...
Quel avenir pour le PEAD

Quel avenir pour le PEAD

et le soutien aux millions de français vivant sous le seuil de pauvreté ?

> Quel avenir pour le PEAD...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage