BPCE se relève peu à peu de la crise

Des moments difficiles chez BPCE

Le groupe BPCE, né du rapprochement de la Banque Populaire et de la Caisse d’Épargne commence enfin à se redresser après avoir traversé une période de crise de cinq trimestres. En effet, le troisième trimestre de l’année 2009 c’est à dire la période de septembre à juillet a révélé un bénéfice net de 447 millions d’euros pour BPCE dont 268 millions pour leur filiale Natixis. Un pas de redressement qui a pu réduire les pertes de BPCE à 310 millions d’euros alors qu’elles étaient estimées à 757 millions d’euros durant les premiers trimestres.

La banque a pu se redresser grâce à une optimisation de l’ensemble de ses activités et notamment une restructuration de la filiale Natixis. Entre autres, la banque a également bénéficié d’une aide de 7,1 milliards d’euros de la part de l’État français. Somme dont 750 millions d’euros ont pu être remboursés en octobre. Pour cette année, BPCE prévoit de payer 358 millions d’euros pour régler une partie des intérêts engendrés par l’aide. Elle pense pouvoir parvenir au terme du remboursement dès la fin de l’année prochaine.

Meilleure gestion de Natixis

La filiale Natixis a également été bénéficiaire grâce à sa restructuration. En effet, Natixis connaît désormais trois activités principales : le BFI, les services financiers et l’épargne. Une mesure qui a permis à chaque secteur de mieux se développer en devenant bénéficiaires. Si le redressement de Natixis a été favorisé par un apport de BPCE, le résultat positif de Natixis durant ce troisième trimestre a contribué au relèvement de l’ensemble du groupe.

Cette nette progression peut également s’expliquer par un allégement au troisième trimestre de provisions "non-affectées" passées au trimestre précedent. Ainsi, BPCE connaît une progression de 25% en PNB soit 5,4 milliards d’euros pour le troisième trimestre. L’activité immobilière se voit également en progression de 12% contre une baisse de 10% pour la BFI et les services financiers. Quant au PNB ou produit net bancaire des réseaux des banques, il connaît une augmentation de 64%. Le président du directoire du groupe, François Pérol, est ainsi plutôt optimiste pour ce quatrième trimestre et pense que ce bénéfice aura de bonne répercussion sur le résultat de fin d’année.

 

BPCE se relève peu à peu de la crise

La crise a frappé de plein fouet le secteur bancaire, aujourd'hui la BPCE se relève doucement suite à une perte de cinq trimestres.

Les tendances

Les publications des comptes en Bourse des sociétés cotées, au titre de l’exercice 2014, révèlent de bonnes indications sur certaines d’entre elles. (...)

> Bourse : des sociétés cotées...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage