Baisse de l’indice CAC 40 après l’annonce de Moody’s

La perte d’une note triple A serait dommageable pour les banques

La perspective d’une perte éventuelle de la note AAA accordée par les agences de notation a affolé la place boursière parisienne. En effet, si un tel scénario devait se produire, l’État français n’aurait plus le privilège d’emprunter à des taux préférentiels. Avec une dette publique qui dépasse la somme astronomique de 1600 milliards d’euros, une hausse des taux d’intérêt qui s’y appliquent risque de saler l’ardoise et mettre les banques dans une situation délicate.

Ce sont justement les valeurs bancaires qui ont entrainé le CAC 40 à la baisse puisqu’à la fin de la journée, le 18 octobre dernier, BNP Paribas a dévissé en chutant de 3,6 %. Au même moment, le Crédit Agricole perd plus de 3 % et la Société Générale abandonne 4,9% de sa valeur. Sans la bonne humeur entretenue par les annonces positives venues des États-Unis, la baisse du CAC 40 aurait été plus importante. En effet, les promoteurs immobiliers américains sont aujourd’hui plus confiants quant à la reprise du marché.

Baisse des perspectives de croissance

Le gouvernement Fillon a concédé que les chiffres annoncés pour l’année 2012 étaient trop optimistes. Alors qu’on tablait sur une croissance du PIB de 1,75%, le chiffre devra être encore revu à la baisse. Selon François Baroin, le contexte économique actuel ne permet pas d’envisager une croissance économique qui permette d’atteindre l’objectif. Il est a à noter que le budget 2012 présenté aux députés se base encore sur ce chiffre de 1,75%.

C’est cette prévision française qui se base sur un espoir de croissance trop élevé qui inquiète les agences de notation, dont principalement Moody’s. En effet, l’attribution de la note AAA est la garantie d’une économie solide, or une erreur d’appréciation risque d’accentuer la dette publique. Le gouvernement a promis de tout mettre en œuvre pour conserver la note maximale dont bénéficie le crédit de l’État français, mais les investisseurs s’inquiètent. Il n’y a pas longtemps, la première puissance mondiale a perdu sa note AAA pour un plafond de la dette publique trop élevée.

 

Baisse de l’indice CAC 40 après l’annonce de Moody’s

Actuellement dans le collimateur de l’agence de notation Moody’s, la note AAA de la France est désormais menacée. Garant d’un taux d’emprunt préférentiel pour les États, la baisse de cette note a occasionné la baisse de l’indice parisienne le 18 octobre dernier.

Les tendances

Si vous avez envie de faire fructifier votre capital et que vous n’êtes pas satisfait du taux rémunérateur des livrets d’épargne, les actions en (...)

> Les conseils pour commencer à...
L'euro de plus en plus fort face au dollar

L’euro de plus en plus fort face au dollar

En trois mois, on a enregistré une grande longueur d’avance de l’euro face au dollar. Une appréciation de 12 % a été constatée et la situation pourrait (...)

> L’euro de plus en plus fort...
CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

Entraînée par Wall Street, la Bourse de Paris a fini en forte hausse la semaine dernière.

> CAC 40 : Paris passe le (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage