La Chine et le yuan de plus en plus envahissant sur la scène internationale

La Chine ouvre son marché obligataire aux banques étrangères.

La Banque Centrale de Chine a élargi l’accès de son marché obligataire aux établissements financiers étrangers. Désormais, les banques étrangères inscrites à une chambre de compensation pourront investir sur le marché obligataire chinois. En d’autres termes, toutes banques ou institutions financières affiliées à la banque de compensation en yuan de Hongkong et de Macao pourront réaliser des investissements sur la partie continentale de la Chine. Les banques étrangères participant au programme de règlement en yuan du commerce transfrontalier pourront également investir sur le marché obligataire chinois. Toutefois, une restriction s’impose, les sommes investis doivent être issues de paiements relatifs à des transactions commerciales ou concerner des swaps de la banque centrale chinoise.

Cette intégration des banques étrangères sur le marché obligataire chinois, à pour objectif de promouvoir l’internationalisation du yuan sur les marchés financiers internationaux. De plus, cette ouverture aux investissements étrangers encouragera les établissements financiers étrangers ainsi que les entreprises à constituer des réserves de yuan pour opérer sur le marché chinois. Cette mesure va élargir à coup sûr l’utilisation du yuan. En effet, il y a peu de temps encore, les détenteurs étrangers pouvaient juste investir leurs yuan sur le marché de Hong Kong ou devaient se contenter de les stocker dans un établissement financier. Notons que les obligations chinoises sont à la fois émises par l’État chinois et par des entreprises. Selon les analystes financiers chinois, cette ouverture marque l’internationalisation du yuan et le début du marché obligataire d’entreprises.

La Chine, deuxième puissance économique mondiale en 2010

En 2010, pour la première fois le PIB de la Chine a surpassé le PIB nippon et lui a pris sa place de deuxième économie mondiale.Avec un taux de croissance annuel du PIB de 7%, les perspectives de croissance de la Chine sont impressionnantes. De ce fait, l’ouverture à l’étranger du marché obligataire chinois devenait une nécessité. La création d’obligations d’entreprises devenait également primordiale pour soutenir le rythme de croissance de l’économie chinoise. De plus, l’internationalisation du yuan et sa future propagation sur les marchés financiers internationaux révèlent les ambitions de la Chine. Ce pays ne fait rien de plus que préparer sa place de première puissance économique mondiale actuellement occupée par les États-Unis d’Amérique. D’ailleurs selon la Banque mondiale et la Banque Goldman Sachs la Chine détrônera l’économie américaine d’ici 2025.

Dans ces conditions, on comprend pourquoi la Chine reste placide et sobre sur sa position économique actuelle. Pour la Chine, depuis bien longtemps, il ne fait aucun doute que l’économie chinoise dominera tôt ou tard l’économie japonaise. Désormais la Chine prépare le combat final, c’est pourquoi elle s’arme d’outils financiers qui lui permettront de renforcer le rôle du yuan sur la scène internationale. Notons que ces dernières semaines la Banque populaire de Chine a déjà vendu des bons du Trésor pour un montant équivalent à 38 milliards de dollars. Les bons qui ont été émis sont des bons à un an et qui offrent un rendement de 2,0929%.

 

La Chine et le yuan de plus en plus envahissant sur la scène internationale

La Chine est de plus en plus présente économiquement, bientôt le yuan conquerra les marchés financiers internationaux.

Les tendances

La Bourse de Paris a été à la fête en 2012. Elle a haussé de plus de 15% entre le début et la fin de l’année. Néanmoins, toutes les valeurs n’ont pas (...)

> Bourse : les valeurs gagnantes...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage