Le dilemme des propriétaires : rester plus longtemps au chômage

La propriété : une entrave à la mobilité

Le dilemme des propriétaires : rester plus longtemps au chômage. À croire que la propriété représente un désavantage majeur pour ceux qui recherchent un emploi. Des économistes se sont penchés sur le problème. De leurs études, il ressort que la possession d’une maison ou d’un appartement constitue, la plupart du temps, un véritable handicap lorsque le détenteur de bien cherche un nouveau poste. Il ne dispose pas d’une marge de mobilité résidentielle suffisante.

Les analystes ont démontré que le taux de chômage est plus élevé dans les pays où les propriétaires sont plus nombreux. Certes, en France, le pourcentage de détenteurs de biens immeubles est nettement inférieur par rapport aux autres États européens. Ces économistes soutiennent toutefois qu’il existe réellement une relation de cause à effet entre le nombre élevé de chômeurs et celui de la propriété d’un logement. Ainsi, ils ont établi une comparaison entre des prétendants à l’emploi qui présentent le même profil.

Les solutions proposées par les économistes

Celui qui habite dans un logement lui appartenant met plus de temps à retrouver un poste par rapport à un locataire de la même catégorie socio-professionnelle. Ce qui explique le dilemme des propriétaires : rester plus longtemps au chômage. Selon le rapport établi par les économistes, le système fiscal serait à l’origine de ce contexte. En effet, pour trouver un poste dans une autre localité, le prétendant à l’emploi doit, au préalable, mettre son bien en vente ou le proposer à la location.

Dans le premier cas, il devra s’acquitter des droits de mutation. S’il envisage de louer son logement, il devra faire face au loyer de sa nouvelle résidence et payer des impôts sur les revenus locatifs perçus. Pour résoudre le dilemme des propriétaires, les économistes suggèrent un aménagement de la fiscalité, comme la réduction des droits de mutation et la déductibilité entre les loyers dus et reçus. Ils proposent également aux collectivités locales de créer un impôt pour alléger les charges des personnes mobiles.

 

Le dilemme des propriétaires : rester plus longtemps au chômage

Les propriétaires se trouvent actuellement devant un dilemme : rester plus longtemps au chômage. En effet, ils sont handicapés par leur moindre mobilité par rapport aux demandeurs d’emploi locataires.

Les tendances

La chute économique de 2008 est une chute historique de la bourse de New York, qui n’est pas sans rappeler la crise économique de (...)

> Chute historique de la (...)...
Plan d'austérité britannique : la grande purge économique

Plan d’austérité britannique : la grande purge économique

George Osborne orchestre une hausse de 29 milliards de livres sur les impôts ainsi qu’une coupe budgétaire de 81 milliards sur l’économie du (...)

> Plan d’austérité britannique :...
La situation de l’endettement des agents non financiers au 2e trimestre 2010

La situation de l’endettement des agents non financiers au 2e trimestre 2010

Les statistiques concernant « l’endettement des agents non financiers » au 2e trimestre 2010 ont été dévoilées par la Banque de France. Les chiffres (...)

> La situation de l’endettement...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage