Assurance-vie : une chute de la collecte nette au premier semestre 2011

Le contexte

Pour quelles raisons l’assurance-vie, le mode de placement le plus prisé des Français, a-t-elle autant chuté ? Selon les statistiques publiées par l’Association française de l’assurance, la collecte nette, c’est-à-dire le montant net des versements moins les retraits, a subi une diminution considérable (46%) durant les six premiers mois de l’année 2011. Nous allons essayer d’analyser le contexte pour tenter de répondre à cette question qui hante les observateurs.

Au début de l’année 2010, d’après une étude réalisée par l’Insee, 17 millions de ménages français, soit plus de 60%, ont souscrit à une assurance-vie. Ces chiffres confirment qu’il s’agissait alors d’un système de placement privilégié des Français, venant juste après les différents livrets défiscalisés, dont le fameux Livret A, devançant les autres modes d’épargne, comme les valeurs mobilières, l’épargne salariale ou l’épargne-logement. Notons que la majorité des souscripteurs ont opté pour les contrats en euros qui leur fournissaient une garantie sur le capital.

Les raisons évoquées par les spécialistes

Les analystes estiment que ce recul de la collecte nette de l’assurance-vie est dû, notamment, à la concurrence du livret A, dont le taux vient d’ailleurs d’être relevé depuis le 1er août 2011. Ce livret constitue le moyen d’épargne le plus prisé des Français, en raison de sa liquidité par rapport aux autres systèmes de placement. Les spécialistes expliquent également la diminution des souscriptions en assurance-vie par une incertitude latente, sur le plan fiscal.

Les récentes modifications sur la fiscalité du patrimoine, qui visaient à annuler certains avantages liés à l’assurance-vie, ont, en effet, découragé plus d’un souscripteur. À cela s’ajoute la baisse des rendements, par rapport à l’année 2010. Autant de raisons qui ont contribué à la diminution de la collecte nette de l’assurance-vie. Cependant, les assureurs restent confiants. En termes de valeur, le montant total des sommes placées a, tout de même, augmenté de 7% sur une année, pour atteindre 1.378,3 milliards d’euros en fin juin 2011.

 

Assurance-vie : une chute de la collecte nette au premier semestre 2011

On a observé une chute de l’ordre de 46% de la collecte nette de l’assurance-vie, au cours du premier semestre 2011. Les spécialistes du secteur évoquent plusieurs raisons qui pourraient être à l’origine de ce recul.

Les tendances

L’informatique est aujourd’hui présente dans tous les secteurs, et de nombreuses branches autrefois chasse gardée de l’Homme est désormais effectuée (...)

> Le trading par ordinateur (...)...
Assurances-vie : seul le capital est garanti

Assurances-vie : seul le capital est garanti

L’assurance-vie a de nouveau la côte mais le placement favori des Français est plus incertain que jamais. En effet bien que le capital soit garanti, (...)

> Assurances-vie : seul le (...)...
 Obligations d’État et assurance vie, pas pour mon épargne !

Obligations d’État et assurance vie, pas pour mon épargne !

L’épargne en assurance vie et en obligations d’Etat est en péril. Quelques explications.

> Obligations d’État et assurance...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage