NYSE Euronext concurrencé par les plateformes alternatives

Des échanges moins onéreux

Le principal argument des nouvelles plateformes d’échanges est leur tarif moins élevé comparé aux places traditionnelles. Les trois principaux concurrents du groupe NYSE Euronext, à savoir Bats Europe, Chi-X et Turquoise, ou encore Tradegate commencent à obtenir des parts non négligeables du marché des valeurs. Au mois de juin, la bourse de Paris a perdu un tiers des échanges au profit de ces nouveaux acteurs. D’un point de vue technologique, les nouvelles plateformes sont également plus performantes puisque leurs installations sont très récentes. Le passage d’ordre est également plus rapide chez ces nouveaux venus du marché boursier. Les banques d’investissement sont aujourd’hui plus nombreuses à leur faire confiance au détriment des places boursières traditionnelles. Pour illustrer l’avancée de ces MTF (Multilateral Trade Facility), en 2007, le groupe NYSE Euronext a réalisé un bénéfice de plus de 600 millions de dollars alors que l’année dernière, il a enregistré une perte nette de 738 millions de dollars.

NYSE Euronext continue de dominer le marché mondial

En regroupant les principaux indices boursiers européens dont notamment la Bourse de Paris et le London Stock Exchange, NYSE Euronext est toujours le lieu privilégié pour la transaction des valeurs importantes et les très gros échanges. Malgré l’arrivée des nouveaux concurrents, les responsables n’envisagent pas la baisse des coûts sur les transactions. Une récente étude a même montré une hausse des prix dans les cinq principales places européennes. La principale concurrente du London Stock Exchange, Chi-X, affiche par exemple des pris 80% moins cher. Mais la concurrence risque de se renforcer puisque de nouvelles sociétés font leur apparition sur le marché. Au mois de septembre prochain, une nouvelle plateforme fera son apparition sur le secteur le 4 septembre prochain. Il s’agit d’une société hongroise qui a déjà reçu l’agrément du FSA (Financial Service Authority). NYSE Euronext renforce sa position à l’international en s’intéressant aux places boursières des pays émergents. Au mois de juin 2008, le géant a acquis 25% des capitaux de la Bourse de Doha pour 250 millions de dollars. Dans tous les cas, dans les prochaines années, il faudra compter sur les nouvelles plateformes alternatives.

 

NYSE Euronext concurrencé par les plateformes alternatives

NYSE Euronext regroupe plusieurs indices boursiers européens et est détenu par la Bourse de New York. Il s'agit de la plus grande plateforme d'échanges des titres. Depuis le 1er novembre 2007, date de l'application de la directive concernant les marchés d’instruments financiers, son hégémonie est remise en cause par l'apparition des plateformes alternatives.

Les tendances

La crise en zona eu un effet boule de neige. De plus en plus d’investisseurs sont inquiets, et le CAC 40 est en chute (...)

> L’euro = 1,30 dollar...
L'euro de plus en plus fort face au dollar

L’euro de plus en plus fort face au dollar

En trois mois, on a enregistré une grande longueur d’avance de l’euro face au dollar. Une appréciation de 12 % a été constatée et la situation pourrait (...)

> L’euro de plus en plus fort...
CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

Entraînée par Wall Street, la Bourse de Paris a fini en forte hausse la semaine dernière.

> CAC 40 : Paris passe le (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage