La consommation des ménages français continue à diminuer

La consommation des ménages français a diminué de 1,2 % en février

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a dernièrement annoncé une baisse de la consommation des produits manufacturés par les ménages français. Si l’Insee prévoyait une diminution de 2,7 % de la consommation pour le mois de janvier 2010, cette baisse s’est finalement chiffrée à 2,5 %. En février 2010, les ménages français ont encore effectué 1,2 % d’achats en moins. Ainsi, la baisse de la consommation continue, bien qu’elle soit en progression de 1,6 % depuis un an. Pourtant, 19 économistes interrogés par l’Insee prévoyaient une reprise de 0,3 % de la consommation en février.

Cette diminution est notamment la suite logique de certaines mesures, et notamment de la baisse de la prime à la casse, appliquée depuis le premier janvier 2010. Les achats de voitures neuves après une chute de 16,4 % en janvier ont encore baissé de 1,5 % en février. Les ménages semblent en effet avoir anticipé en achetant des automobiles avant la fin de l’année 2009. Par ailleurs, la consommation en textile-cuir continue de diminuer avec un recul de 0,6 % sur un an. Au mois de février cette diminution s’est chiffrée à 5,4 % par rapport au mois précédent.

Les Français limitent leur consommation à l’essentiel

Alexander Law, économiste à l’Institut Xerfi, constate que les ménages français effectuent désormais moins de dépenses superfétatoires. La conjoncture incertaine et la dégradation continuelle du marché du travail encouragent la population à se limiter aux achats essentiels et à épargner davantage. En effet, d’après les chiffres publiés par le ministère de l’Économie et le Pôle Emploi le 24 mars dernier, 3 300 demandeurs d’emploi supplémentaires ont été enregistrés au mois de février 2010, soit une augmentation de 0,1 % par rapport au mois précédent.

Par ailleurs, selon les informations communiquées dernièrement par la Dares, l’indice salarial ne s’est amélioré que de 0,2 % entre octobre et décembre 2009. Parallèlement, l’inflation s’est également accentuée de 0,6 % durant le mois de février 2010. De l’avis de Joos Beaumont, économiste chez Fortis Bank, la diminution de la consommation des ménages français devrait continuer sur plusieurs mois, malgré un éventuel rebond en mars. De son côté, Alexander Law a déclaré que Xerfi n’espérait pas une hausse de plus de 0,6 % du PIB français durant cette année 2010.

 

La consommation des ménages français continue à diminuer

Après une baisse de la consommation des ménages de 2,5 %, constatée au cours du mois de janvier 2010, les Français continuent de réduire leurs dépenses, en achetant moins et en évitant les dépenses superflues. Incertitude conjoncturelle, chômage, inflation et diminution de la prime à la casse seraient, entre autres, les causes de cette baisse.

Les tendances

La Bourse de Singapour tient à préserver sa place de premier plan sur le marché financier, en faisant preuve d’une bonne capacité d’adaptation. Elle (...)

> Bourse de Singapour : suppress...
Réduction d'impôts grâce à l'énergie renouvelable avec 123Multi-Énergies.

Réduction d’impôts grâce à l’énergie renouvelable avec 123Multi-Énergies.

Si vous cherchez un domaine pour investir, pensez aux énergies renouvelables où vous pourrez bénéficier d’une importante réduction d’impôt grâce au (...)

> Réduction d’impôts grâce à (...)...
Le sommet du G20 s’est tenu à Pittsburgh.

Le sommet du G20 s’est tenu à Pittsburgh.

Les présidents des 20 premières économies du monde se réunissaient jeudi 24 et vendredi 25 septembre à Pittsburgh aux Etats-Unis afin de se concerter (...)

> Le sommet du G20 s’est tenu à...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage