Assurance-vie : des suggestions pour réorienter l’épargne

85% des investissements placés dans les fonds en euros

Le montant total des placements dans les contrats d’assurance-vie se chiffre actuellement à 1.400 milliards d’euros. Pour les 85% de ces investissements, les épargnants français ont opté pour les fonds en euros. Ils privilégient ce mode de placement en raison de leur stabilité par rapport aux fonds dénommés « en unités de compte » qui consiste à placer les fonds dans des valeurs mobilières, comme les actions. Depuis l’avènement de la crise financière, les fonds en euros connaissent un énorme succès auprès des investisseurs. Cette méthode de placement ne présente en effet aucun risque pour leur capital même si leurs rendements sont assez faibles comparés à l’autre option.

De nouveaux modèles de contrats

L’idée de ces deux membres de la Chambre basse ne consiste pas à obliger les souscripteurs d’assurance-vie à risquer leur capital. Ils leur suggèrent de choisir de nouveaux modèles de contrats, tels que les contrats hybrides qui garantissent la sécurisation du capital tout en prenant un minimum de risques. Il s’agit de réorienter l’épargne vers des segments de l’économie où les besoins d’investissements sont importants, comme la participation au financement d’une PME en développement, le logement locatif ou résidentiel. Ils proposent en outre un blocage partiel de l’épargne pendant une durée déterminée dans le but de donner un coup de pouce aux investissements sur le long terme. Les souscripteurs garderont toutefois la possibilité d’effectuer des retraits au cours de cette période.

Une épargne qui peut être transmise

Ces suggestions seront examinées lors de la prochaine session portant sur la loi des Finances, vers la fin de cette année. En attendant, les épargnants peuvent déjà orienter leur placement vers le logement, surtout en faveur du logement social. À titre de rappel, une même personne physique peut souscrire à plusieurs contrats d’assurance-vie si elle le souhaite. Elle peut également transmettre l’épargne placée dans un contrat spécifique à ses héritiers, tout comme elle peut signer une autre convention pour soutenir, par exemple, une cause qui lui tient particulièrement à cœur.

 

Assurance-vie : des suggestions pour réorienter l’épargne

Réorienter l'épargne en souscrivant à de nouveaux modèles de contrats, voilà une nouvelle proposition pour les souscripteurs d'assurance-vie.

Les tendances

Une cotation sur une bourse de marché permet à une entreprise de mieux valoriser son capital en l’exposant aux différents investisseurs du marché, (...)

> Les entreprises les plus (...)...
Assurances-vie : seul le capital est garanti

Assurances-vie : seul le capital est garanti

L’assurance-vie a de nouveau la côte mais le placement favori des Français est plus incertain que jamais. En effet bien que le capital soit garanti, (...)

> Assurances-vie : seul le (...)...
 Obligations d’État et assurance vie, pas pour mon épargne !

Obligations d’État et assurance vie, pas pour mon épargne !

L’épargne en assurance vie et en obligations d’Etat est en péril. Quelques explications.

> Obligations d’État et assurance...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage