Coté en bourse

Etre coté en bourse

Pour Monsieur Tout-le monde « coté » s’adresserait plutôt à des gens célèbres, des acteurs célèbres. Tiens ! Brad Pitt a de la côte actuellement, entend-t-on dire de-ci de-là. Cela voulait-il dire, il est bien Brad Pitt ? Il joue bien Brad Pitt ? Ou plutôt, il vaut cher Brad Pitt ? Les trois sûrement. Mais si vous êtes côté en bourse, sous-entendu vos biens, la signification, bien qu’elle retienne cette notion de valeur, prend une autre dimension. Dans le contexte du marché boursier, coter un bien (ou un produit), signifie d’abord lui attribuer un prix qu’on livrera sur la plate-forme d’échange. Ce prix-là représentera non seulement le prix de vente du produit (offer) mais aussi le prix d’achat (bid) si l’on est amené à l’acquérir. Chaque acteur possède ses propres critères de cotation. Le bid/offer spread représente la différence entre ces deux prix. Plus faible elle est, plus fluide est le marché. Les cotations peuvent varier d’un marché à l’autre ou d’un pays à l’autre.

coté en bourse

Être coté en bourse est une garantie de valeur, et même de prestige, pour les sociétés et leur ouvre plusieurs privilèges aux seins des instituts financiers qui y voient des garanties ou des cautions, c’est selon. Le système de cotation et les lois qui le régissent ont subi des énormes évolutions en harmonie avec l’avancée technologique actuelle dans le monde de la communication, l’internet. Non seulement toutes les informations nécessaires aux prises rapides de décisions sont disponibles et centralisées en un temps record, mais il possible d’avoir une vue globale de tout se qui se fait et se passe dans le monde. C’est ainsi que des nouveaux systèmes de cotation ont fait leur apparition en offrant une plate-forme d’échanges électronique qui permet des volumes importants de traitements dans un temps relativement court. Ils favorisent surtout la transparence dans les opérations car l’anonymat reste gardé dans les transactions. Mais il est évident que n’importe qui ne peut pas être coté en bourse car il ne faut pas oublier qu’avant tout c’est un marché où l’on vend et l’on achète. Et comme toute opération commerciale elle présente ses risques et d’aucun se souvient encore du crash boursier de New-York, à Wall Street plus précisément, en 1929. Cet évènement mémorable a eu des répercussions sur l’économie mondiale. Heureusement, devenus plus prudents, les adeptes des marchés boursiers ont presque toujours des actions parallèles qui leur garantissent une sécurité financière quasi-permanente.

La morale de l’histoire ? Cotez, vendez, achetez mais protégez vos arrières. La preuve ? Toutes ces sommes faramineuses investies dans ces belles villas d’Hollywood !

 

Coté en bourse

Dans le contexte du marché boursier, coter un bien (ou un produit), signifie d’abord lui attribuer un prix qu’on livrera sur la plate-forme d’échange. Ce prix-là représentera non seulement le prix de vente du produit (offer) mais aussi le prix d’achat (bid) si l’on est amené à l’acquérir. Chaque acteur possède ses propres critères de cotation. Le bid/offer spread représente la différence entre ces deux prix. Plus faible elle est, plus fluide est le marché. Les cotations peuvent varier d’un marché à l’autre ou d’un pays à l’autre.

Les tendances

Si vous avez envie de faire fructifier votre capital et que vous n’êtes pas satisfait du taux rémunérateur des livrets d’épargne, les actions en (...)

> Les conseils pour commencer à...
Qu'est-ce que l'étalon or ?

Qu’est-ce que l’étalon or ?

L’or est considéré comme le premier des métaux connu. Le mot or en anglais, gold, vient de l’ancien mot anglais geolo qui veut dire jaune. Les (...)

> Qu’est-ce que l’étalon or (...)...
Dictionnaire fiscal : cadastre

Dictionnaire fiscal : cadastre

Définition du mot cadastre : Les services du cadastre sont chargés du recensement de toutes les propriétés foncières, de la recherche de leur (...)

> Dictionnaire fiscal : cadastre...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage