La Banque Postale se lance sur le marché du crédit à la consommation

La Banque Postale propose un taux de 4,90%

À partir de ce mois d’avril, la Banque Postale s’inscrit parmi les acteurs du crédit à la consommation. En partenariat avec la Société Générale, la Banque Postale se lance ainsi sur ce marché où le Crédit Agricole Consumer Finance et Cetelem, filiale de BNP Paribas dominent. Il s’agit d’un projet de longue haleine qui a nécessité deux années d’élaboration pour permettre de lancer cette nouvelle offre auprès des particuliers. La Banque Postale ambitionne de réinventer le crédit à la consommation, a par ailleurs annoncé Patrick Werner, le président du directoire lors de la conférence de presse.

Les particuliers peuvent ainsi conclure un contrat de prêt personnel auprès de toutes les succursales de la Banque Postale dès ce mois d’avril. Les prêts peuvent être destinés au financement d’un projet ou au rachat d’un crédit. Le montant des prêts peut alors varier entre 1 500 et 21 500 euros, remboursables sur une période de 12 à 48 mois avec un taux global de 4,90% pour commencer. En outre, contrairement au cas de certains établissements spécialisés, le lien entre les volumes des crédits souscrits et la rémunération variable des conseillers n’est pas prévu.

La banque Postale prendra des mesures pour éviter le surendettement

La Banque Postale fera son possible afin d’éviter le surendettement des contractants. Ainsi, la banque n’offrira pas de crédit renouvelable dans un premier temps. Ce dernier est en effet de plus en plus critiqué, accusé d’être à l’origine de nombreux cas de surendettement. La banque étudiera aussi les dossiers des clients dans ce sens et pourra ainsi refuser certaines demandes. L’institution souhaite ainsi protéger ses clients, a affirmé Chantal Lory, présidente du directoire. Un système sera également adopté pour identifier les dossiers pouvant présenter des difficultés de remboursement dans le futur.

La Banque Postale a d’ailleurs signé un accord avec l’association Cresus pour accompagner les emprunteurs surendettés. Selon Chantal Lory, la banque aidera par avance les personnes qui présenteront des difficultés de paiement afin de leur éviter de se trouver en situation de surendettement. Par ailleurs, avec cette venue de la Banque Postale sur le marché des crédits à la consommation, les concurrents devront procéder à des ajustements de prix, a annoncé Éric Delannoy, vice-président du cabinet de conseil spécialisé Weave. La Banque Postale présente en effet un coût du risque relativement bas.

 

La Banque Postale se lance sur le marché du crédit à la consommation

La Banque Postale fait son entrée sur le marché du crédit à la consommation en proposant un produit au taux de 4,90%. La banque ambitionne de réinventer le crédit à la consommation et souhaite mettre en place des procédures afin de protéger les clients du surendettement.

Les tendances

On assiste actuellement à une embellie dans le secteur boursier, suite à l’accord qui a été trouvé aux États-Unis, apportant une solution au problème (...)

> Bourse de Paris : le rebondiss...
La réforme du crédit à la consommation

La réforme du crédit à la consommation

Le crédit à la consommation, utile à la vie des particuliers et à l’économie, présente des inconvénients majeurs. En effet, selon une étude de juin 2007 (...)

> La réforme du crédit à la (...)...
Comment souscrire un crédit à la consommation ?

Comment souscrire un crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation constitue l’emprunt le plus facile à contracter en cas de difficulté financière. Quelles sont les procédures à suivre (...)

> Comment souscrire un crédit à...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage