Crédit à la consommation : comment éviter les pièges ?

Opter pour un crédit à la consommation classique

S’il existait auparavant 7 taux d’usure applicables pour les crédits à la consommation, depuis le 1er avril 2013 ils ont été réduits à 3. Ils sont calculés en fonction du montant emprunté et des taux pratiqués sur le marché. Pour les emprunts ne dépassant pas 3.000 euros, le taux d’usure est de 20,29%. Pour les crédits s’élevant entre 3.000 et 6.000 euros, il est de 16,25%. Au-delà de cette somme, le taux est plafonné à 11,48%. Certains prêteurs n’hésitent pas à contourner ces garanties.

Privilégiez un crédit à la consommation classique à un crédit renouvelable. La loi Lagarde promulguée en 2010 stipule que dès que le montant du prêt est supérieur à 1.000 euros, l’établissement prêteur est tenu de proposer aux emprunteurs la première solution en alternative à la seconde. Cependant, comme un crédit renouvelable n’a aucune échéance bien précise et comme il est lié à un taux d’intérêt plus élevé, certains organismes de financement contournent la réglementation en vigueur.

D’autres conseils

Des prêteurs n’octroient à leur clientèle qu’un crédit dont le montant est légèrement en dessous du seuil réglementaire. De cette façon, ils sont en mesure d’appliquer un taux d’intérêt plus élevé. Soyez donc vigilant si votre établissement vous propose 2.950 euros à un taux de 20,29%, alors qu’il vous suffit d’emprunter 100 euros de plus pour bénéficier d’un taux de 16,25%. En outre, refusez systématiquement les différentes assurances que les emprunteurs tentent généralement de combiner à un crédit. Aucun établissement n’est en droit de vous les imposer.

Prenez garde au piège des fausses promotions qui vous incitent à contracter un crédit renouvelable. Ces offres sont liées à un taux d’intérêt très bas variant entre 3 et 5%. Elles se limitent la plupart du temps à un achat particulier d’un article dont le montant est assez conséquent et sont accompagnées d’une carte de magasin. Il ne s’agit que d’un leurre. Lorsque l’offre promotionnelle arrive à son terme, les taux pratiqués sont très élevés. N’hésitez pas à résilier le crédit dès que vous avez acheté l’article concerné par la promotion.

 

Crédit à la consommation : comment éviter les pièges ?

Les plafonds des taux d’intérêt que les prêteurs ne doivent pas dépasser sont déterminés chaque trimestre par la Banque Centrale. Toutefois, cela ne suffit pas à protéger les souscripteurs au crédit à la consommation des pièges tendus par certains établissements. Voici quelques conseils pour les éviter.

Les tendances

Puisque l’investissement boursier n’est plus l’apanage des grands groupes financiers et des traders de renom, vous pourrez tout à fait envisager le (...)

> La simulation boursière : (...)...
La réforme du crédit à la consommation

La réforme du crédit à la consommation

Le crédit à la consommation, utile à la vie des particuliers et à l’économie, présente des inconvénients majeurs. En effet, selon une étude de juin 2007 (...)

> La réforme du crédit à la (...)...
Comment souscrire un crédit à la consommation ?

Comment souscrire un crédit à la consommation ?

Le crédit à la consommation constitue l’emprunt le plus facile à contracter en cas de difficulté financière. Quelles sont les procédures à suivre (...)

> Comment souscrire un crédit à...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage