La crise boursière pourrait-elle affecter le secteur immobilier ?

Marché de l’immobilier : des signes d’affaiblissement

Selon les analystes, la crise boursière n’aura pas d’incidence majeure sur les épargnes. Malheureusement, il semblerait que les propriétaires et ceux qui aspirent accéder à la propriété ne sont pas à l’abri des conséquences de la mauvaise conjoncture qui prévaut depuis quelques semaines sur les places financières en raison des problèmes de dettes publiques. Les banques, dont les valeurs ont été malmenées ces derniers temps en Bourse, risquent de revoir les taux de crédit à la hausse.

Les évolutions de la Bourse sont donc ainsi suivies de près par l’ensemble des acteurs du secteur immobilier. Après une période de rebondissement de prix, le marché a depuis quelques mois entamé une courbe descendante et les signes d’affaiblissement apparaissent. On assiste à une baisse sensible des prix des logements dans plusieurs régions. Les ventes réalisées par les agences immobilières ne cessent de diminuer. Les observateurs craignent surtout un amenuisement du pouvoir d’achat des ménages, ce qui ne leur permettrait pas d’envisager un projet immobilier.

Les spécialistes surveillent de près les taux des OAT

Les professionnels de cette branche de l’économie surveillent attentivement les fluctuations des taux des obligations assimilables du Trésor, les OAT. Il s’agit en fait des emprunts effectués par l’État et sur lesquels les banques se basent pour déterminer les taux des prêts accordés aux particuliers. Pour le moment, les analystes sont sereins puisque ces taux évoluent plutôt d’une manière favorable pour les emprunteurs. Les prévisionnistes tablent sur la possibilité d’un allègement des taux liés aux crédits immobiliers, en septembre prochain.

La crise boursière pourrait affecter le secteur immobilier dans la mesure où la note AAA de la France serait dégradée par une agence de notation. La conséquence immédiate serait un renchérissement des OAT et une augmentation des taux d’intérêt bancaires, et une chute considérable des transactions immobilières. Les analystes ont remarqué qu’au cours de ces derniers mois, les ménages français ont pu accéder à la propriété, grâce aux conditions attractives proposées par les organismes financiers, telles que des taux d’intérêt assez faibles et un allongement du délai de remboursement des crédits.

 

La crise boursière pourrait-elle affecter le secteur immobilier ?

Après l’embellie constatée en 2010, les observateurs pressentent un revirement de la situation dans le secteur immobilier. Dans cet article, nous allons essayer d’analyser de quelle manière la crise boursière pourrait affecter le secteur immobilier.

Les tendances

La crise en zona eu un effet boule de neige. De plus en plus d’investisseurs sont inquiets, et le CAC 40 est en chute (...)

> L’euro = 1,30 dollar...
L'euro de plus en plus fort face au dollar

L’euro de plus en plus fort face au dollar

En trois mois, on a enregistré une grande longueur d’avance de l’euro face au dollar. Une appréciation de 12 % a été constatée et la situation pourrait (...)

> L’euro de plus en plus fort...
CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

Entraînée par Wall Street, la Bourse de Paris a fini en forte hausse la semaine dernière.

> CAC 40 : Paris passe le (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage