Crise immobilière aux Etats-Unis : saisie de la Tour Trump

Crise immobilière aux États-Unis : 5 000 saisies par mois à Miami et à Palm Beach

Selon les études réalisées par une société de conseil en immobilier basée en Amérique, la crise immobilière aux États-Unis a entraîné dans son sillage une multitude de saisies opérées sur ordre de la justice. Ainsi, plus de 5 000 appartements, locaux commerciaux et maisons font, chaque mois, l’objet d’un tel acte judiciaire dans la région de Palm Beach et de Miami. Les propriétaires de ces biens n’ont pas pu honorer les échéances de paiement convenues avec leur banque.

Les statisticiens ont recensé 236 000 saisies immobilières dans le Sud du département de la Floride depuis l’avènement de la crise immobilière aux USA. La dernière en date est celle du célèbre Tour Trump, un luxueux immeuble de 41 étages. Construite à un endroit très convoité de la ville de Miami, le long de la plage d’Hollywood, cette tour comporte 200 appartements de luxe dont la valeur varie entre un et sept millions de dollars.

Un projet qui s’est heurté à l’effondrement des cours de l’immobilier

Pour attirer la clientèle, les promoteurs de la tour Trump ont proposé des conditions très attractives aux acquéreurs potentiels qui pouvaient s’approprier ces logements luxueux en versant des arrhes représentant 20% du coût à l’achat. Les 80% restants pouvaient être empruntés auprès de divers organismes de financement spécialisés. Toutefois, le projet n’a pas pu aboutir en raison de la baisse considérable des prix des biens immobiliers. Seulement 25 appartements ont été vendus au total.

L’effondrement des cours dans le secteur de l’immobilier a atteint le taux de 47% au plus fort de la crise. Cette situation est due au fait que la plupart des acquéreurs étaient des investisseurs cherchant à spéculer. Cette manœuvre a eu pour effet de créer une augmentation artificielle de la demande. Cela a fait monter les prix des biens présentés sur le marché pour finalement aboutir sur la bulle immobilière. Deux ans après, cette crise n’en finit pas de faire des victimes, la dernière saisie en date étant celle qui a été opérée sur la Tour Trump de Miami.

 

Crise immobilière aux Etats-Unis : saisie de la Tour Trump

La crise immobilière aux États-Unis n’en finit pas de faire des victimes. La dernière saisie en date est celle de la Tour Trump, un immeuble luxueux implanté en Floride.

Les tendances

Par le biais d’un communiqué publié le lundi 1er décembre 2014, l’AMF (Autorité des marchés financiers) a informé qu’elle préconise une révision des (...)

> Bourse : l’AMF préconise (...)...
Nouvelle vague de saisies dans l'immobilier américain

Nouvelle vague de saisies dans l’immobilier américain

Le mois d’août dernier fut terrible pour les citoyens américains ayant contracté un crédit immobilier. Un cabinet d’études spécialisé a relevé (...)

> Nouvelle vague de saisies (...)...
Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

Agent immobilier : reconnaître le bon professionnel

D’après les agents immobiliers, 50 % des transactions se font entre particuliers, car ces derniers font confiance aux petites annonces dans les (...)

> Agent immobilier : reconnaître...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage