La chasse aux délits d’initiés est ouverte à Wall Street

Une culture développée de délits d’initiés à Wall Street

On soupçonne actuellement l’existence d’un vaste réseau d’initiés à Wall Street. Le FBI, en partenariat avec la SEC, Securities and Exchange Commission, travaille déjà depuis trois ans, pour mettre au grand jour ces délits d’initiés. Si l’enquête découvre des coupables, ce serait le plus gros scandale de tous les temps en matière de délits d’initiés aux États-Unis. En effet, ce fort probable réseau aurait généré près de 1 600 milliards de dollars par an. Depuis le 22 novembre, plusieurs fonds spéculatifs, des traders, des courtiers et des banquiers, ont été enquêtés par le FBI. Les locaux des hedge funds tels que Level Global Investors, Loch Capital Management et Diamondback Capital Management ont fait l’objet de perquisition.

Selon le Wall Street Journal, l’enquête, qui ne tarderait plus à aboutir, dévoilera au grand public une culture développée de délits d’initiés dans les marchés financiers américains. Le procureur général de New York, Preet Bharara, a aussi affirmé que « le délit d’initié est un problème rampant à Wall Street », et que c’est une affaire de première importance. En 2009, le rachat du groupe pharmaceutique Schering-Plough par Merck, avait provoqué l’augmentation de 8 % du cours de Schering-Plough. Le rachat d’Advanced Medical Optics par les laboratoires Abbott pendant cette même année, avait fait grimper de 143 % l’action de Medical Optics la veille. Et derrière tout cela, un nom revient souvent : Goldman Sachs.

Enquêtes du FBI sur les délits d’initiés : plusieurs sociétés visées

Plusieurs sociétés de conseils sont dans le collimateur du FBI actuellement. C’est le cas notamment de Goldman Sachs et de l’entreprise californienne Primary Global Research. Ces sociétés sont soupçonnées d’avoir fourni illégalement des informations non publiques à des investisseurs. On soupçonne également que ces sociétés de conseils ont eu recours aux services d’analystes, consultants, ou anciens cadres et employés de sociétés. Le FBI, en train de secouer actuellement les traders et courtiers de la Bourse de New York, revient à la charge contre les délits d’initiés après l’inculpation de Galleon. Ce dernier, un des plus gros hedge funds du monde, a été contraint de déposer le bilan après un impressionnant procès en 2009.

Face à la situation, des régulations sont attendues prochainement. La SEC a proposé l’obligation d’enregistrement pour tous les cabinets de conseils travaillant pour le compte de fonds spéculatifs ou hedge funds. Ici on veut cibler notamment les sociétés de conseil gérant plus de 150 millions de dollars d’actifs. La transparence des marchés des produits dérivés a aussi été mise sur le tapis. 583.000 milliards de dollars de contrats ont été négociés sur les marchés des produits dérivés en 2009. Cependant la surveillance du circuit des produits dérivés reste assez délicate, notamment pour les « swaps ». Mais la chasse aux délits d’initiés à Wall Street va bientôt toucher à sa fin, et l’enquête va bientôt rendre son verdict.

 

La chasse aux délits d’initiés est ouverte à Wall Street

La Bourse de New York est en ébullition actuellement : le FBI et la SEC y effectuent une enquête portant sur des délits d’initiés. Le résultat pourrait dévoiler un vaste réseau d’initiés à Wall Street.

Les tendances

Après la chute historique de la chute de la bourse de New York, voici la chute historique de la bourse de Paris !

> Lundi noir pour la bourse (...)...
L'euro de plus en plus fort face au dollar

L’euro de plus en plus fort face au dollar

En trois mois, on a enregistré une grande longueur d’avance de l’euro face au dollar. Une appréciation de 12 % a été constatée et la situation pourrait (...)

> L’euro de plus en plus fort...
CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

Entraînée par Wall Street, la Bourse de Paris a fini en forte hausse la semaine dernière.

> CAC 40 : Paris passe le (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage