Feu vert insuffisant du côté de Wall Street

Résultat à la clôture

Le plan de relèvement du plafond de la dette a été adopté par le Sénat, mais rien n’y fait, car cela n’a pas arrêté les baisses et donc le désarroi des investisseurs. Les derniers chiffres indiquent que le Nasdaq perd 2,75 à 2669,24 points, le Dow Jones lui, lâche 2,19% à 11.866,62 points et le S&P cède 2,56% à 1254,05 points.

En juin, chose inattendue, il s’avère que les dépenses de consommation des Américains ont régressé de 0,2% (une première contraction depuis septembre 2010) et l’inquiétude peut se lire sur le visage des investisseurs quant à la reprise économique américaine. Sur un court laps d’une semaine, les investisseurs retournent leur veste, les opinions favorables à une éventuelle récession se notent dans de nombreux commentaires. Certains économistes espèrent une hausse de 0,2% sur les dépenses.

Le doute concernant la santé économique mondiale persiste

Alors que la promulgation de la loi permettant à Fitch de maintenir la notation AAA américaine a eu lieu, on se demande toujours si cela va suffire à calmer S&P qui réclamait 40000 milliards de dollars de coupes. Par ailleurs, Fitch menace de mettre la note américaine sous surveillance négative en l’absence d’effort réduisant la dette.

En ce qui concerne le baril de pétrole, on sait depuis le mardi 02 août qu’un repli significatif affecte le prix du baril. Du côté de Nymex (New York Mercantile Exchange), le prix du « light sweet crude » termine à 93,79 dollars, soit une baisse de 1,10 dollar.

Enfin, il se trouve que le dollar devance l’euro depuis le 02 août dernier. En effet, la devise de l’Europe vaut désormais 14191 dollars tandis qu’elle était à 1,4248 dollars la veille. Ce recul de l’euro face au dollar justifie les craintes sur les marchés. À ce jour, on sait que l’once d’or a atteint les 1650 dollars, un nouveau record qui sert de valeur refuge aux investisseurs face à la forte baisse de Wall Street.

 

Feu vert insuffisant du côté de Wall Street

Bien que Fitch ait confirmé le triple A du pays et que le Sénat ait voté pour le compromis sur la dette, Wall Street finit quand même en forte baisse. Les investisseurs continuent à se ronger le sang tandis que l’euro évolue à reculons.

Les tendances

Lundi dernier, la session de la bourse de Wall Street terminait en ordre dispersé rendant les orientations très divergentes. Si l’indice Dow Jones (...)

> Bourse, le Nasdaq a le (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage