Comment diversifier son portefeuille d’action ?

Varier les types d’actions et d’obligations

Il faut avant tout faire la différence entre actions et obligations avant de procéder à la diversification de son portefeuille. Une action est une part du capital d’une entreprise, et sa rentabilité dépend ainsi de la performance de ladite entreprise. Une obligation est un titre de créance, une reconnaissance de dette en somme, qui générera un intérêt après une période donnée. Moins rentable qu’une action, une obligation est plus sûre, sauf en cas du faillite de l’émetteur, qui peut être une entreprise privée, un Etat ou une collectivité locale.

Dans un contexte économique en récession, il ne faut pas succomber à la tentation du rendement à tout prix et investir une partie de son argent dans des obligations qui serviront à couvrir d’éventuelles pertes en cas d’une perte de valeur de vos actions. On se souvient dernièrement des actions PSA-Peugeot Citroën qui ont fortement chuté à cause des mauvais résultat du constructeur. Le principal avantage des obligations est une connaissance préalable des bénéfices qu’on en tirera.

Savoir répartir ses actions

En ce qui concerne votre portefeuille d’actions, il faut savoir les répartir entre différents secteurs et plate-formes boursières, en prenant soin d’analyser chaque type d’action que vous désirez acheter. Il est essentiel de bien comprendre l’état du marché avent d’engager toute transaction. Ainsi, si le secteur pétrolier est stable, mais peu rémunérateur, tandis que le secteur financier génère de gros profits, mais présente des risques majeurs liés à la fluctuation, mieux vaut placer une majorité d’actions dans le secteur pétrolier, et investir le reste dans le secteur financier.

La différence de rentabilité entre les différents pays peut également être intéressante pour diversifier son portefeuille d’actions. On peut par exemple jouer la stabilité des bourses asiatiques et prendre des risques sur le marché américain. Dans tous les cas, lorsqu’on diversifie son portefeuille, il ne faut pas essayer de contrôler un trop grand nombre de valeurs. Il est préférable de se consacrer à quelques types d’actions que l’on pourra facilement gérer. Par ailleurs, si vous revendez vos titres lors d’une tendance haussière, fixez un objectif à ne pas dépasser. Plus une action monte, plus le risque de chute est accru. On se rappelle d’Eurotunnel à ses débuts ou dernièrement de Facebook.

 

Comment diversifier son portefeuille d’action ?

Le principe des placements boursiers est de permettre une rentabilisation de chaque action en notre possession, mais investir en toute sécurité nécessite une diversification du portefeuille afin de répartir les risques liés aux fluctuations. Voici quelques conseils pour vous aider à trouver le meilleur compromis entre rendement et sécurité.

Les tendances

Il n’y aura finalement pas de crack boursier ni de lundi noir à la bourse de paris aujourd’hui. Mais c’est quand-même le 11ème séance de baisse (...)

> Dégradation de la note de (...)...
L'euro de plus en plus fort face au dollar

L’euro de plus en plus fort face au dollar

En trois mois, on a enregistré une grande longueur d’avance de l’euro face au dollar. Une appréciation de 12 % a été constatée et la situation pourrait (...)

> L’euro de plus en plus fort...
CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

CAC 40 : Paris passe le cap des 3600 points

Entraînée par Wall Street, la Bourse de Paris a fini en forte hausse la semaine dernière.

> CAC 40 : Paris passe le (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage