Crise en Europe : la Pologne fait exception

Un marché intérieur très vaste

Les avis des analystes divergent sur les facteurs qui pourraient être à l’origine de cette relance économique de la Pologne. Certains estiment que cet État a bénéficié d’heureuses circonstances, tandis que d’autres pensent que le gouvernement a su mettre en place les mesures adéquates pour faire face à la crise qui n’a épargné aucune nation au monde. Tous s’accordent toutefois à dire que la consommation intérieure a largement contribué à la croissance du pays.

En effet, le marché intérieur de la Pologne est très vaste grâce à ses 38 millions d’habitants. Comme son économie n’est pas aussi ouverte que celle de ses voisins, elle ne dépend que très peu de ses exportations et a toujours cherché à diversifier ses activités. Ainsi, elle a pu mieux gérer la fâcheuse conjoncture et le ralentissement de l’économie mondiale n’a eu qu’un impact très faible auprès des ménages polonais. Les 250 boutiques de l’immense centre commercial de Varsovie n’ont jamais désempli depuis leur ouverture en 2007.

Des prix plus compétitifs à l’exportation

Certains analystes expliquent que la performance économique exceptionnelle de la Pologne est engendrée par une ferme volonté de rattrapage du gouvernement et du peuple polonais. Actuellement, ce pays fait encore partie des nations les plus pauvres de l’Union européenne, en dépit du développement exponentiel qu’elle connaît depuis quelques années. Le gouvernement se fixe pour objectif d’atteindre le niveau de PIB (produit intérieur brut) des États les plus avancés et de faire oublier les tristes années de pénurie que les habitants ont dû endurer pendant l’ère communiste.

Le fait que la Pologne n’ait pas intégré la zone euro est considéré comme un atout majeur par certains analystes. Depuis 2000, le gouvernement a misé sur le flottement de la monnaie nationale. L’industrie locale a ainsi pu résister à la crise, car les prix à l’exportation étaient plus compétitifs par rapport à ceux des autres pays européens. La vente de petites voitures Ford et Fiat, dont la production a été délocalisée en Pologne, a été soutenue. Par ailleurs, cette nation a largement tiré profit des primes à la casse qui ont été accordées en France et en Allemagne.

 

Crise en Europe : la Pologne fait exception

Si les voyants économiques sont au rouge dans la majorité des pays du Vieux Continent, la Pologne fait exception dans une Europe en crise. Quelles sont donc les raisons de cette santé florissante de l’économie polonaise ?

Les tendances

Actuellement dans le collimateur de l’agence de notation Moody’s, la note AAA de la France est désormais menacée. Garant d’un taux d’emprunt (...)

> Baisse de l’indice CAC 40 (...)...
3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

3 milliards de prêts accordés par an aux PME industrielles

Les 3 milliards de prêts supplémentaires, prévus être accordés par an aux PME industrielles, constituera une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui (...)

> 3 milliards de prêts accordés...
Une perte exorbitante pour BP en 2010

Une perte exorbitante pour BP en 2010

Si le pétrolier britannique BP a fait preuve de succès depuis sa création, l’année 2010 a été un bouleversement total pour cette firme. En effet, c’est (...)

> Une perte exorbitante pour BP...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage