Algérie : vers le développement des énergies renouvelables

Développement des énergies renouvelables : augmenter la production d’électricité

L’utilisation des énergies renouvelables, comme le solaire, le géothermique et l’éolienne, fascine de plus en plus les équipes dirigeantes de la planète. Dernièrement, le président algérien a donné l’ordre à son gouvernement de présenter au Conseil des ministres un plan d’envergure nationale sur l’élaboration d’énergies nouvelles et renouvelables. L’objectif étant de produire, d’ici une vingtaine d’années, au moins une quantité d’électricité similaire à celle obtenue actuellement à partir du gaz naturel.

L’Algérie s’engage dans le développement des énergies renouvelables. Pour faire suite à cet ordre du président Abdelaziz Bouteflika, le ministère concerné va proposer un vaste programme au gouvernement algérien. Le projet, qui s’étale sur une période de 20 ans, porte sur une augmentation de la production d’électricité en recourant aux sources d’énergie alternatives, comme le vent ou le soleil, par le biais de la nouvelle technologie. La fabrication d’équipements associés à cette industrie est également envisagée.

Des centrales de production d’électricité dans le Sahara

Sonelgaz, un groupe opérant dans le secteur de l’électricité et du gaz, se chargera de la conception et de la production de ces matériels. Comme le programme est d’une grande envergure et les enjeux sont de taille, le ministre de l’Énergie a tenu à rassurer les opérateurs de l’appui des pouvoirs publics durant toutes les phases de sa réalisation. Ce haut responsable a également annoncé que l’Algérie préconise aussi le développement de turbines à gaz qui permettrait au pays d’optimiser sa productivité sur le plan énergétique. Ce projet sera autofinancé par l’Algérie, ou réalisé en partenariat avec des sociétés privées.

D’ores et déjà, l’Algérie se prépare à la période où les hydrocarbures viendraient à disparaître en se lançant dans le développement des énergies renouvelables liées au nucléaire et au solaire. Pour y parvenir, le gouvernement algérien coopère avec des pays notoires dans ce domaine, comme la Chine, le Brésil, l’Allemagne, les États-Unis, la Russie et la France. L’implantation d’une centrale de production l’électricité solaire d’une capacité de 150 mégawatts dans le Sahara, et d’une centrale mixte qui utilise à la fois l’énergie solaire et le gaz naturel dans la zone de Hassi R’mel intègre ce programme ambitieux.

 

Algérie : vers le développement des énergies renouvelables

Le ministère de l’Énergie algérienne a annoncé à la presse qu’il présentera prochainement un ambitieux programme portant sur le développement des énergies renouvelables.

Les tendances

Il y a trois ans, du temps où elle était ministre de l’Économie, Christine Lagarde projetait la mise en place d’une Bourse des PME. La concrétisation (...)

> Le lancement de la Bourse (...)...
Énergies renouvelables : la France a un retard à combler

Énergies renouvelables : la France a un retard à combler

Pour combler son retard dans la production d’énergies renouvelables et pour atteindre les objectifs fixés pour 2020, dans le cadre du Grenelle de (...)

> Énergies renouvelables : (...)...
Grèce : vente aux enchères des quotas européens de CO2

Grèce : vente aux enchères des quotas européens de CO2

Pour essayer de combler son déficit, la Grèce opte pour la vente aux enchères des EUA (des quotas européens de CO2), à la Bourse d’Athènes. Elle (...)

> Grèce : vente aux enchères (...)...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage