Finance - arbitrage

Qu’est-ce que l’arbitrage ?

Dans le domaine de la finance, , l’arbitrage est un ensemble d’opérations dont le principal dessein est de garantir l’obtention d’un gain et d’annihiler les risques éventuels pouvant aboutir à une perte.

Pour cela, l’arbitrage se fonde sur la différence des prix sur les marchés ou encore la différence de valeur existant entre plusieurs actifs similaires les uns aux autres.

Des caractéristiques de ce type d’opérations financières découle le fait qu’il offre la possibilité de ramener les prix pratiqués sur les marchés à un même niveau tout en contribuant à approvisionner lesdits marchés en liquidités. Dans le premier cadre, lorsque les arbitragistes constatent une différence de prix dans des marchés différents, ils spéculent. Ce qui a pour effet, soit de faire baisser le prix sur un marché soit d’augmenter celui pratiqué sur l’autre. D’où une égalité des prix sur les différents marché.

Il en résulte ainsi que si le ou les marchés ne présentent aucune imperfection au niveau du prix (écart de prix entre des actifs similaires entre eux ou la variation des prix entre différents marchés), l’arbitrage n’aura point une raison d’être.

Parallèlement à cela, l’arbitrage peut aussi être défini comme étant un ensemble d’opérations consistant à acheter et à vendre des actifs en se basant sur l’estimation de leur valeur actuelle et de leur valeur future. Dans ce cadre, cette opération financière consiste donc à supputer l’efficacité d’une opération donnée sur les marchés de manière à opter pour le marché le plus avantageux ou à estimer la performance de plusieurs opérations sur un même marché pour mieux choisir celle qui peut être la plus performante en matière de rentabilité.

Les différents types d’arbitrage

D’une manière générale, l’on peut distinguer quatre types d’arbitrage : l’arbitrage comptant-terme, l’arbitrage en reports, l’arbitrage de place à place et l’arbitrage sur titres.

- L’arbitrage comptant terme ou arbitrage cash-and-carry se matérialise par l’achat d’un actif pour le revendre une fois l’échéance arrivée. Dans le cadre de ce type d’opérations, l’arbitragiste effectue une prévision de la valeur future de l’actif
- L’arbitrage de place à place consiste à effectuer une comparaison de la valeur d’un actif sur deux ou plusieurs marchés différents pour, par la suite, effectuer une transaction profitable
- L’arbitrage sur titres consiste en un acte de revente de titres pour les remplacer par d’autres jugés plus profitables
- L’arbitrage en reports consiste, pour un propriétaire de valeurs mobilières, à effectuer un placement à un taux profitable à partir du montant emprunté sur les valeurs mobilières.

 

Finance - arbitrage

Dans le domaine de la finance, l’arbitrage est un ensemble d’opérations dont le principal dessein est de garantir l’obtention d’un gain et d’annihiler les risques éventuels pouvant aboutir à une perte

Les tendances

La communauté financière française s’inquiète beaucoup, car la menace plane toujours sur la place parisienne. Elle a ainsi émis des propositions qui (...)

> Bourse : la menace plane (...)...
Qu'est-ce que l'étalon or ?

Qu’est-ce que l’étalon or ?

L’or est considéré comme le premier des métaux connu. Le mot or en anglais, gold, vient de l’ancien mot anglais geolo qui veut dire jaune. Les (...)

> Qu’est-ce que l’étalon or (...)...
Dictionnaire fiscal : cadastre

Dictionnaire fiscal : cadastre

Définition du mot cadastre : Les services du cadastre sont chargés du recensement de toutes les propriétés foncières, de la recherche de leur (...)

> Dictionnaire fiscal : cadastre...
Salons Solutions 2017 Quelles actualités et tendances pour Sage